Navigačný riadok

Ďalšie nástroje



    Profil zaregistrovaného subjektu

MUNCI

Identifikačné číslo v Registri: 30644273920-29
Dátum registrácie: 26/07/2010 17:07:23

Dátum poslednej aktualizácie informácií o subjekte: 11/08/2014 10:58:01
Dátum poslednej ročnej aktualizácie: 11/08/2014 10:58:01

Táto položka zodpovedá formátu predchádzajúceho registra. Na nový formát sa zmení, keď subjekt vykoná ďalšiu aktualizáciu.
Termín ďalšej aktualizácie - najneskôr dňa: 27/04/2015

    Registrujúci sa: organizácia alebo samostatne zárobkovo činná osoba

MUNCI

Association française Loi 1901

    Oddiel registrácie

II –Firemní („In-house“) lobisti a obchodné / profesijné združenia

Obchodné, podnikové a profesijné združenia

    Kontaktné údaje

Paul Bert, 8
Agora
92130 Issy les Moulineaux
FRANCÚZSKO

(+33) 0177624257

(+) 

    Osoba s právnou zodpovednosťou

pán  Régis Granarolo

Président

    Osoba zodpovedná za záležitosti EÚ

pán  Regis Granarolo

Président

    Ciele a poslanie

Fondée en 2003, le MUNCI est l’association professionnelle qui fédère en France les membres salariés (sociétés de Conseil, Logiciel & Services informatiques (SSII/ESN) / DI-DSI des entreprises utilisatrices / autres sociétés de l’économique numérique…), indépendants et demandeurs d’emploi des professions informatique, web et télécoms ("métiers IT"), plus généralement des métiers du numérique.
Association de type loi 1901, le MUNCI est la 2eme organisation du numérique en France par le nombre d’adhérents et la 1ere sur le plan strictement professionnel.
Totalement indépendante, fédérant des publics variés aux sensibilités différentes, l’association est libre de tout parti-pris idéologique ou politique. Elle aborde les sujets sociaux, professionnels, économiques et règlementaires avec les valeurs du pragmatisme, du progressisme et de la démocratie sociale, dans le seul intérêt général de nos professions.
Le MUNCI poursuit principalement les trois objectifs suivants :
1. Apporter une information objective et critique sur l’emploi dans le numérique : ceci est absolument nécessaire dans un secteur gangrené par la communication institutionnelle, marketing et fréquemment "idyllique" des SSII/SICT, des grands lobbies patronaux et des cabinets d’analystes, notamment sur les questions sociales.
La "pensée unique" et la désinformation prévalent quand un journalisme productiviste essentiellement à l’écoute de nos dirigeants se substitue à un journalisme professionnel d’investigation, soucieux de vérifier ou confronter les sources et respectueux de la démocratie sociale…
2. Défendre les intérêts collectifs de nos professions en se mobilisant pour l’emploi et le dialogue social dans le numérique (chômage, conditions de travail, salaires, GRH, RSE, droit du travail, sous-traitance/externalisation, représentation des salariés/chômeurs/indépendants…) : publication d’études et de dossiers (ex. observatoires de la profession), communiqués de presse, lobbying (courriers, rencontres, auditions…), participations à des travaux nationaux ou européens…
Le MUNCI intervient sur de nombreux dossiers là où les syndicats historiques sont hélas bien souvent aux abonnés absents (le "minimum syndical" consistant à assurer le paritarisme dans les Branches moyennant de confortables subventions…).
Face à la crise de représentativité des "corps intermédiaires", le MUNCI s’efforce de représenter au mieux la communauté informaticienne aux moyens d’une écoute et d’un dialogue actifs avec les membres de nos professions.
L’économie numérique est, de plus, un secteur où la démocratie sociale est régulièrement malmenée dans les entreprises (très faible taux de syndicalisation…) mais aussi par les pouvoirs publics et institutions (privation fréquente de la représentation des salariés, des petites entreprises, de la société civile… ie. de la "France numérique d’en bas"), ce à quoi il faut rajouter le traditionnel "parisiano-jacobinisme"…
3. Offrir à nos adhérents des outils d’échanges et d’information sur nos métiers, le monde du travail et nos entreprises (benchmarkings, applicatifs et dossiers réservés : ex. marché du travail informatique, évaluation des sociétés IT, salaires des informaticiens…, forums privés d’assistance juridique et professionnelle, annuaire interne), ainsi que l’accès à des avantages préférentiels (réseau de partenaires).

  • európskej
  • svetovej
  • celoštátnej
  • regionálnej/miestnej

    Činnosti

Ensemble des sujets socioprofessionnels, socioéconomiques et réglementaires qui concernent (directement ou indirectement) le secteur de l'économie numérique et ses professions.
Exemples :
. Modèles économiques et impacts socioprofessionnels (notamment : services informatiques)
. Droit du travail, sous-traitance et prestation de services
. Emploi et Marché du travail IT (chômage, besoins en main d'oeuvre, seniors...etc)
. Métiers et compétences IT
. GRH et RSE (SSII)
. Professionnels autonomes
. Délocalisations de services (offshore), libéralisation des services, immigration professionnelle
. Mobilité professionnelle/géographique
(...etc)

    Počet osôb zapojených do činností uvedených vyššie v texte

2

    Osoby s akreditáciou na vstup do priestorov Európskeho parlamentu

Neakreditované osoby

    Oblasti záujmu

  • Hospodárska súťaž
  • Informačná spoločnosť
  • Podniky
  • Vnútorný trh
  • Výskum a technológie
  • Zamestnanosť a sociálne záležitosti

    Členstvo a príslušnosť k organizácii

Dans la Branche des Bureaux d’études techniques, dite SYNTEC-CINOV (secteur des prestations intellectuelles), et plus précisément dans les services informatiques, le MUNCI soutient deux syndicats professionnels : le SPECIS affilié à l’UNSA (4eme confédération syndicale de France) pour les salariés, et CINOV-IT affilié à la Fédération CINOV (liée à la CGPME) pour les petites entreprises du numérique (freelance, TPE, PME).

    Finančné údaje

01/2013  -  12/2013

< 50 000  €

0 €

0 €

    Kódex správania

Subjekt registráciou súhlasil s kódexom správania registra transparentnosti.