Chemin de navigation

La douane voit ce que vous ne voyez pas... et vous protège

 

Plus de 119 000 fonctionnaires travaillent pour les douanes dans l'UE 24 heures sur 24 et 365 jours par an en réalisant des tâches très variées.

Leur objectif est de protéger la société contre le trafic international et le commerce illicite, de protéger les consommateurs contre les marchandises présentant un risque pour leur sécurité ou pour leur santé et de protéger les intérêts financiers de l’UE

 

La douane est en charge de …
(chiffres pour l'année 2014 ; source: DG Fiscalité et Union douanière et DG Budget)

Protéger la société contre le trafic international de drogues et démanteler les organisations criminelles qui s’engagent dans de tels échanges avec des profits illicites :

  • 454,2 tonnes de drogues saisies dans l’UE (augmentation de 10% par rapport à 2013)

Protéger la société contre la contrebande de cigarettes et de tabac en stoppant les produits interdits sur le marché européen :

  • 3,2 milliards de cigarettes saisies dans l’UE

Protéger la société contre le trafic international d’armes à feu, démanteler les organisations criminelles et combattre le terrorisme :

  • Près de 4 000 armes et 1 million de munitions saisies dans l’UE

S’attaquer aux biens contrefaits et à la piraterie , pour des enjeux de santé et de sécurité, et pour préserver l’emploi des personnes travaillant dans les manufactures licites :

  • Près de 87 000 cas de marchandises retenues par les douanes en 2013 (marchandises retenues : interception par les douanes de produits suspectés de violer les droits de propriété intellectuelle )
  • Plus de 35 millions d’articles retenus pour une valeur estimée de 617 millions d’euros

Appliquer les règles de protection de l’environnement et de notre santé et sécurité (par exemple, en stoppant les importations illégales de bois protégés, en refusant l’entrée de produits alimentaires contaminés ou de produits électriques potentiellement dangereux)

Protéger les espèces en danger, par exemple, en contrôlant le commerce illégal d’ivoire, les animaux protégés, les oiseaux et les plantes et protéger l’héritage culturel européen en contrôlant les objets d’art en contrebande :

  • Près de 4 000 infractions à la réglementations CITES
  • 118 infractions d’exportation illégale de biens culturels

Lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme en contrôlant les flux de capitaux dans l’UE :

  • 11 000 manquements à l’obligation déclarative suite aux contrôles douaniers, (capitaux non déclarés ou déclarations incomplètes) pour une valeur de 415 millions d’euros
  • Plus de 119 000 déclarations en douane pour une valeur de 62 milliards d’euros.

Protéger les intérêts financiers de l’Union européenne en assurant une collecte efficace des droits, la détection, l’enquête et la poursuite en cas de fraude :

  • 950 millions d’euros de droits redressés (couvrant seulement les droits excédant 10 000 euros)

S’assurer de la légitimité des exportations de technologies sensibles (qui peuvent être utilisées pour la production d’armes nucléaires ou chimiques)

Aider la police et les services de l’immigration à combattre les trafics de personnes, de drogues, de pédopornographie et d’armes à feu – tous les facteurs du crime organisé et du terrorisme.