Chemin de navigation

Autres outils

Accords de l'UE avec des pays tiers

Le détournement des précurseurs de drogues, qui concerne plusieurs continents, revêt une dimension éminemment internationale. La coopération entre l’UE et les autres pays a donc un rôle très important à jouer pour empêcher que certaines substances servent à la fabrication illégale de drogues.

À ce jour, l’UE a conclu avec dix pays des accords visant à prévenir le détournement de précurseurs et de substances chimiques fréquemment utilisés dans la fabrication illégale de stupéfiants.


Accords de l'UE avec des pays tiers
[en vigueur]

Venezuela
Vénézuéla
Bolivia
Bolivia
Chilepdf
Chili
Turkeypdf
Turquie
EU
Union européenne 
China
Chine
Peru
Pérou
Colombia
Colombie
Mexico
Mexique
USA
Etats-Unis
Ecuador
Equateur


Ces accords sont tous conçus sur le même modèle. Ils instaurent une coopération en matière de surveillance du commerce des procurseurs de drogues et d’assistance administrative mutuelle.

Le Conseil de l'UE a adopté le 23 mars 2009 un mandat de négociation avec la Fédération de Russie Choisir les traductions du lien précédent  portant sur une coopération bilatérale contre le trafic illégal de précurseurs de drogues.


La Commission a adopté le 21 janvier 2013 une proposition de décision du Conseil concernant la signature d'un accord entre l'Union européenne et la Fédération de Russie sur les précurseurs de drogues (voir le communiquépdf(87 kB) Choisir les traductions du lien précédent  ).

Accords de l'UE avec des pays tiers
[en cours de négociation]

EU
Union européenne
<< Négociations >> Russian Federation
Fédération de Russie