Chemin de navigation

Actualité rss

Sortir l'Europe de la crise: recommandations par pays pour 2013

29/05/2013 Figures humaines formées par des drapeaux se tenant par la main avec le drapeau de l'UE dans le fond

La Commission européenne a adopté aujourd'hui des recommandations aux pays de l'Union, qui doivent leur permettre de dépasser la crise et de renforcer les bases de la croissance.

Ces recommandations par pays sont fondées sur une analyse détaillée de la situation de chaque pays et donnent aux gouvernements des orientations pour stimuler le potentiel de croissance, renforcer la compétitivité et créer des emplois en 2013 et 2014.

Messages-clés

L'analyse de la Commission montre qu'un rééquilibrage est en cours dans l'Union. La plupart des pays de l'Union font des progrès en matière d'assainissement budgétaire et mettent en œuvre des réformes visant à renforcer la compétitivité. Cependant, le rythme et les effets de ces efforts sont variables. Certains États membres doivent accélérer le rythme de leurs réformes ou les mettre en œuvre de manière plus intensive.

Lutte contre le chômage

La lutte contre le chômage, en particulier celui des jeunes, reste un grand défi qui passe par l'accroissement du recours à des politiques actives du marché du travail ou encore par des réformes des systèmes d'enseignement et de formation visant à doter les demandeurs d'emploi de compétences adaptées aux emplois disponibles.

La Commission a adressé à 17 États membres des recommandations concernant le chômage des jeunes, en insistant sur l'importance que revêt la mise en place d'une garantie pour la jeunesse conformément à la recommandation du Conseil adoptée formellement en avril 2013.

Dotée d'une enveloppe de 6 milliards d'EUR, l'initiative pour l'emploi des jeunes peut, dans le cadre du prochain budget septennal, contribuer de manière décisive à la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse, de même que le Fonds social européen.

Pauvreté

La Commission est très préoccupée par l'extension de la pauvreté, en particulier de celle des enfants, comme elle l'a souligné dans les recommandations adressées à plusieurs États membres.

Plusieurs recommandations traitent également des besoins spécifiques d'insertion des Roms.

Prochaines étapes

Les recommandations seront examinées par le Conseil des ministres et entérinées par les chefs d'État et de gouvernement lors du Conseil européen de juin. Elles seront formellement adoptées par le Conseil des ministres en juillet.

Leur mise en œuvre sera alors du ressort des États membres qui devront en tenir compte pour l'élaboration de leur budget national et d'autres politiques concernées.

 


autres actualités

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+