Chemin de navigation

Actualité rss

Nouvelle législation visant à réduire le nombre de blessures parmi les 3,5 millions de professionnels de la santé en Europe

08/03/2010 Nouvelle législation visant à réduire le nombre de blessures parmi les 3,5 millions de professionnels de la santé en Europe

Les ministres européens de l'emploi et des affaires sociales ont adopté le 8 Mars 2010 une directive vi sant à prévenir les blessures et les infections causées, chez les professionnels de la santé, par des objets tranchants, notamment par des piqûres d'aiguille.

Il s'agit en effet de l'une des plus graves menaces contre la santé et la sécurité sur les lieux de travail de l'Union européenne, qui, selon les estimations, provoquerait chaque année un million de blessures. Cette directive transpose dans la législation communautaire un accord négocié par les organisations européennes des partenaires sociaux de ce secteur qui emploie quelque 3,5 millions de personnes.

Au Conseil des ministres, László Andor, commissaire européen à l'emploi, aux affaires sociales et à l'inclusion, a déclaré: " Le secteur des soins de santé est l'un des plus grands employeurs d'Europe et les aiguilles présentent pour les travailleurs de ce secteur un risque bien réel de blessure et d'accroissement des taux d'infections mortelles telles que le sida ou l'hépatite . Cette nouvelle directive accordera aux travailleurs et à leurs familles une meilleure protection tout en allégeant le fardeau que représentent les blessures pour les services de santé européens .”

La nouvelle directive transpose dans la législation un accord-cadre relatif à la prévention des blessures par objets tranchants dans le secteur hospitalier et sanitaire, signé en juillet 2009 par la FSESP (Fédération syndicale européenne des services publics) et l’HOSPEEM (Association européenne des employeurs hospitaliers ) – c'est-à-dire les organisations européennes syndicales et patronales.

L'accord vise:

  • à assurer aux professionnels du secteur une sécurité optimale sur leur lieu de travail et à protéger les travailleurs exposés à des risques,

  • à prévenir les blessures des travailleurs par des instruments médicaux tranchants, quels qu'ils soient (y compris des aiguilles),

  • à élaborer une stratégie intégrée pour l'évaluation et la prévention des risques et à assurer la formation et l'information des travailleurs.

Cette législation aborde spécifiquement l'un des objectifs prioritaires de la stratégie eur opéenne actuelle en faveur de la santé et de la sécurité au travail, qui vise à réduire de 25 % les accidents sur le lieu de travail d'ici 2012.