Chemin de navigation

Actualité rss

Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation vient en aide à 806 travailleurs du secteur de la construction en Lituanie

18/01/2010 Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation vient en aide à 806 travailleurs du secteur de la construction en Lituanie

La Commission européenne a approuvé le 18 janvier 2010 une demande d’aide du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) introduite par la Lituanie.

La Commission va maintenant soumettre une proposition au Parlement européen et au Conseil afin de dégager les ressources budgétaires nécessaires. L’intervention du FEM aidera 806 travailleurs du secteur de la construction de bâtiments à retrouver un emploi. La demande en faveur d’une intervention à hauteur de 1 118 893 EUR concerne les travailleurs licenciés dans 128 petites et moyennes entreprises (PME) du pays.

La demande de la Lituanie concerne 1 612 licenciements effectués dans 128 PME du secteur de la construction, qui est l’un des plus touchés par la crise. L'aide proposée grâce au soutien du FEM devrait profiter à près de la moitié des travailleurs licenciés.

Au premier et au deuxième trimestre de 2009, le volume de l’activité de construction en Lituanie a diminué respectivement de 42,81 % et de 48,04 % par rapport aux mêmes périodes en 2008, les licenciements étant la conséquence de ce ralentissement soudain.

Ces licenciements ont une grave incidence sur le pays, puisque le taux de chômage de la Lituanie est l’un des plus élevés de l’UE et a fortement progressé depuis le début de la crise économique et financière. Le secteur de la construction a particulièrement souffert, perdant, sur la seule année 2008, près de 10 % des emplois qu’il offre en Lituanie.

Le train de mesures d’assistance du FEM en faveur des travailleurs licenciés du secteur de la construction aidera 806 des travailleurs les plus désavantagés à retrouver un emploi, et ce, en leur proposant des mesures d’incitation au travail, une orientation professionnelle et des possibilités de recyclage. Le coût total de ce train de mesures est estimé à près de 1 721 374 EUR; sur ce montant, l’aide demandée à l’Union européenne au titre du FEM s’élève à 1 118 893 EUR.