Chemin de navigation

Actualité rss

Redynamiser des marchés du travail touchés par la crise

15/12/2009 Redynamiser des marchés du travail touchés par la crise

Selon un rapport de la Commission européenne publié le 15 décembre 2009, les mesures de lutte contre la crise et le soutien financier apporté par l’Union ont contribué à endiguer l’incidence négative de la récession sur les marchés du travail de l’Union en 2009.

Le projet de rapport conjoint de la Commission présente une analyse des mesures prises dans toute l’Union pour préserver l’emploi et aider les personnes en difficulté, ainsi que les problèmes qui restent à surmonter. À la suite de la forte détérioration du marché de l’emploi en 2009 du fait de la récession économique, le chômage devrait continuer de progresser l’année prochaine dans tous les pays de l’Union, à un rythme toutefois moins élevé. Bien qu’une reprise progressive de l’économie soit attendue au cours des deux prochaines années, les marchés du travail mettront plus longtemps à réagir. Certains groupes ont été particulièrement touchés, à savoir les jeunes, les migrants et les travailleurs faiblement qualifiés.

Mais ces mesures doivent s’accorder avec les réformes à long terme en matière d’emploi pour assurer une sortie de crise réussie. Le projet de «rapport conjoint sur l’emploi» sera examiné par les ministres de l’emploi et des affaires sociales lors de la réunion du Conseil en mars 2010 et viendra alimenter la nouvelle stratégie 2020 de l’Union en faveur de la croissance et de l’emploi, qui doit être adoptée par les dirigeants de l’Union au printemps 2010.

Dans le cadre des trois priorités de la stratégie européenne pour l’emploi, les États membres ont considérablement renforcé leur action en matière d’emploi et dans le domaine social afin de donner une impulsion immédiate à l’économie et de protéger les plus vulnérables de l’incidence de la crise. Les services publics de l’emploi ont été renforcés dans de nombreux pays pour faire face à la montée du chômage. L’aide apportée par l’Union au moyen du Fonds social européen et du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation a largement contribué au financement des mesures de crise prises par les États membres.

Les systèmes de protection sociale ont prouvé leur efficacité: les stabilisateurs automatiques ont permis d’atténuer l’incidence sociale immédiate de la récession, fût-ce à des degrés divers dans l’Union. La capacité des États membres à répondre à l’accroissement de la demande de prestations sociales est très variable, une problématique qui accentue la nécessité d’appliquer des mesures d’activation efficaces

Les pistes à suivre

Le principal enjeu pour l’Union et les États membres réside maintenant dans la définition du cadre approprié pour une reprise durable du marché du travail. Il est essentiel pour stimuler la création d’emplois nouveaux et de meilleure qualité de définir, d’une part, des stratégies de sortie de crise efficaces qui préparent les individus et les entreprises à répondre aux problèmes structurels et, d’autre part, des politiques publiques efficaces de modernisation du marché du travail.

Le rapport présenté par la Commission sera examiné par les ministres de l’emploi et des affaires sociales lors de la réunion du Conseil «Emploi, politique sociale, santé et consommateurs» des 8 et 9 mars 2010; il viendra également alimenter les travaux de la Commission et des États membres pour l’élaboration de la stratégie UE2020, qui devra être prête pour le Conseil européen de printemps du 25 mars 2010. Ce rapport s’inscrit dans le prolongement de l’édition 2009 du rapport «L’emploi en Europe», qui analyse de manière plus détaillée les tendances récentes sur les marchés du travail dans l’Union.