Chemin de navigation

Actualité rss

Les services de gardes d'enfants : une analyse comparative de 30 pays européens

01/07/2009 Les services de gardes d'enfants : une analyse comparative de 30 pays européens

Durant les dernières décennies les services de garde d’enfants sont devenus un sujet d’intérêt public important.

Des services de garde d’enfants abordables financièrement et de qualité peuvent grandement contribuer à concilier travail et vie familiale, et promouvoir ainsi l’emploi et l’égalité entre les hommes et les femmes. Les structures de garde peuvent aussi fournir une réponse importante aux taux de fécondité déclinants, car elles permettent de diminuer l’impact de la maternité sur les opportunités professionnelles et sur la présence sur le marché du travail. Il y a finalement une tendance croissante à considérer les services de garde d’enfants d’un point de vue socio pédagogique. Sous cet angle, la principale justification politique consiste non plus à concilier travail et garde d’enfants, mais plutôt à la contribution que les services de garde apportent au développement de l’enfant et à l’intégration socio-économique. L’importance de l’offre de services de garde d’enfants a aussi été reconnue au niveau européen. Au sommet de Barcelone en 2002, des conclusions et des objectifs explicites ont été définis en ce qui concerne l’offre de services de garde. Tout en confirmant l’objectif du plein emploi, le Conseil européen de 2002 a décidé que les Etats membres devaient supprimer les éléments dissuasifs à la participation des femmes à l’emploi et s’employer à offrir des services de garde d’enfants d’ici 2010 à au moins 90 % des enfants dont l’âge va de 3 ans à celui de la scolarisation obligatoire, et à au moins 33 % des enfants ayant moins de 3 ans. L’importance de ces objectifs a été rappelée à travers l’adoption par le Conseil des Lignes directrices pour l’emploi (2008–10). 

Prenant en considération les données EU-SILC sur l’offre de services de garde d’enfants, ce rapport fournit une analyse de l’offre quantitative et qualitative des services de garde d’enfants des 27 Etats membres de l’UE et de trois pays de l’EEE, l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein. Plusieurs sujets sont traités, dont : la mesure dans laquelle la demande de services de garde d’enfants est couverte, l’importance donnée aux services de garde dans le contexte national, et les politiques développées au niveau national afin d’améliorer l’offre de structures d’accueil.