Chemin de navigation

Actualité rss

Anticiper et ajuster les compétences aux besoins du marché du travail

16/12/2008 Anticiper et ajuster les compétences aux besoins du marché du travail

La Commission européenne a présenté le 16 décembre 2008 des propositions sur une meilleure adéquation entre l'offre et la demande d'emplois et des modalités permettant d'analyser et de prévoir plus efficacement les compétences qui seront nécessaires sur le marché du travail de demain.

Des compétences nouvelles pour des emplois nouveaux propose une série d'actions visant à faire coïncider les compétences et les offres d'emploi, à organiser l'évaluation des compétences sur une base permanente, à mettre en commun les efforts des États membres et des autres organisations internationales et à développer l'information sur les besoins futurs.

Les mesures proposées dans l'initiative Des compétences nouvelles pour des emplois nouveaux aideront l'Europe à faire face aux conséquences de la crise économique sur l'emploi à court terme et à améliorer les perspectives professionnelles de la main d'œuvre de l'UE à long terme. Elles font partie d'un ensemble de mesures en faveur de la croissance et de l'emploi et complètent le plan européen de relance économique, présenté par la Commission le 26 novembre 2008.

Les bonnes compétences pour les emplois de demain

Dans toute l'Europe, sous l'effet des progrès technologiques, de la mondialisation, de la transition vers une économie à faible intensité de carbone, du vieillissement de la population et de l'évolution des structures sociales, les marchés du travail et les compétences dont les personnes ont besoin changent à un rythme de plus en plus soutenu. C'est pourquoi nous devons nous attacher à anticiper les besoins futurs et à permettre aux gens d'acquérir les compétences appropriées.

 

La Commission européenne propose d'améliorer le suivi des tendances à court terme et de concevoir des outils pour une meilleure adéquation entre les compétences et les offres d'emploi sur les marchés du travail européens. La Commission mettra également en place une meilleure information sur les besoins dans l'UE à moyen et à long terme, avec des projections actualisées régulièrement sur les tendances futures du marché du travail et l'analyse des besoins en compétences par secteur. Elle améliorera la compréhension, par l'UE, des problèmes mondiaux liés aux compétences et aux emplois grâce à une coopération avec les pays tiers et les organisations internationales. En outre, elle aidera les États membres, les régions et tous les acteurs qui interviennent dans l'amélioration et l'adéquation des compétences en mobilisant les politiques et les fonds communautaires existants, en particulier le Fonds social européen.

L'évaluation des marchés du travail jusqu'en 2020

Avec les propositions qu'elle a présentées aujourd'hui, la Commission répond à une demande formulée par le Conseil européen d'évaluer les besoins en compétences jusqu'en 2020. Une des conclusions préliminaires est que l'Europe verra des créations d'emplois dans le secteur des services: d'ici 2020, près des trois quarts des emplois dans l'UE-25 se situeront dans les services. Par ailleurs, on assistera à la création de nombreux emplois dans des professions hautement qualifiées, mais un certain nombre d'emplois peu qualifiés seront également créés. De plus en plus d'emplois exigeront de la population active des niveaux d'instruction moyens et élevés. Dans tous les secteurs, les compétences transversales et génériques seront de plus en plus appréciées sur le marché du travail: aptitude à résoudre les problèmes et capacités d'analyse, d'autogestion et de communication, aptitude à travailler en équipe, compétences linguistiques et numériques.