Chemin de navigation

Actualité rss

Semestre européen 2014: consolider la reprise

13/11/2013 Semestre européen 2014: consolider la reprise

Le plus grand défi auquel l'économie de l'Europe est maintenant confrontée consiste à trouver la manière de soutenir la reprise qui est à présent engagée. C'est le principal message qui ressort de l'examen annuel de la croissance de cette année, adopté ce jour par la Commission.

Son adoption marque le début du quatrième Semestre européen de coordination des politiques économiques dans un environnement où la croissance commence à être de retour et où les États membres progressent dans la correction des déséquilibres qui s'étaient créés avant la crise.

C'est pourquoi la Commission maintient sa stratégie équilibrée pour la croissance et l'emploi et continue à mettre l'accent sur cinq grandes priorités pour l'année à venir:

  • procéder à un assainissement budgétaire différencié propice à la croissance;
  • revenir à des prêts bancaires en faveur de l'économie;
  • promouvoir la croissance et la compétitivité pour aujourd'hui et demain;
  • lutter contre le chômage et prendre des mesures pour faire face aux retombées sociales de la crise;
  • moderniser l'administration publique.

Projet de rapport conjoint sur l'emploi: priorité à l'emploi et à l'évolution de la situation sociale

Le projet de rapport conjoint sur l'emploi, figurant en annexe de l'examen annuel de la croissance, fait apparaître certains signes encourageants indiquant que le chômage a cessé d'augmenter et que les États membres ont progressé dans les réformes du marché du travail au cours de l'année écoulée.

Le taux de chômage reste néanmoins à un niveau inacceptable - tout particulièrement chez les jeunes et les chômeurs de longue durée - et, selon les données présentées dans un nouveau tableau de bord d'indicateurs sociaux et relatifs à l'emploi inclus dans le rapport pour la première fois, des écarts persistants en matière de taux de chômage, de chômage des jeunes, de revenu des ménages, d'inégalité et de pauvreté se sont accumulés entre les États membres, tout particulièrement au sein de la zone euro.

Il est dès lors essentiel de maintenir les efforts pour:

  • améliorer la résilience des marchés du travail,
  • veiller à stimuler la création d'emplois dans les secteurs à croissance rapide,
  • contribuant ainsi à réduire les inégalités et la pauvreté à terme
  • tout en renforçant la protection sociale et en réalisant des investissements sociaux ciblés.

Plus d'informations sur l'examen annuel de la croissance (en anglais)