Chemin de navigation

Actualité rss

Examen par les pairs au Danemark: Comment prévenir durablement le sans-abrisme

19/12/2013 Examen par les pairs au Danemark: Comment prévenir durablement le sans-abrisme

Le sans-abrisme atteint un niveau sans précédent au sein de l’UE, parmi les jeunes en particulier. Le 22 novembre, les participants à l’examen par les pairs se sont réunis à Copenhague pour s’informer de l’approche «logement d’abord» adoptée par le Danemark dans le cadre de sa stratégie intégrée de lutte contre ce phénomène.

Pays hôte : Danemark

Date : 22 novembre 2013

Pays pairs : Autriche - Bulgarie - Croatie - Espagne - Finlande - France - Irlande - Norvège - Roumanie - Royaume-Uni - Suède

Parties prenantes: Eurocities et FEANTSA

Le «paquet investissements sociaux» de l’UE invite notamment les États membres à mettre en œuvre des stratégies globales de lutte contre le sans-abrisme «fondées la prévention, les approches axées sur le logement et le réexamen des réglementations et des pratiques en matière d’expulsion». La stratégie nationale danoise contre le sans-abrisme (2009-2013) offre un exemple d’application efficace en termes de coût du principe du «logement d’abord» – principe selon lequel l’accès à un logement permanent accompagné précède toute autre intervention. À ce titre, l’examen par les pairs étaye le «paquet investissements sociaux» et la stratégie Europe 2020, dont l’un des grands objectifs à l’horizon 2020 est de réduire de 20 millions au moins du nombre de personnes menacées par la pauvreté et l’exclusion sociale.

Enseignements

  • L’expérience danoise apporte la preuve que l’approche «logement d’abord» est plus efficace que l’approche basée sur le «modèle de l’escalier» pour lutter contre le sans-abrisme chronique. La spécificité du concept réside dans le fait qu’au lieu d’appliquer une conditionnalité en termes d’aptitude à occuper un logement, il donne aux sans-abri un accès direct à un logement permanent assorti d’une aide flexible et personnalisée à domicile.   
  • Les programmes fondés sur des données factuelles, comme c’est le cas du programme danois, contribuent à mobiliser l’appui politique en montrant – au moyen d’un suivi et d’une évaluation systématiques – de quelle façon ils réduisent le niveau du sans-abrisme et les coûts qu’il engendre.
  • L’application du principe du logement d’abord présuppose un parc suffisant de logements abordables et une meilleure coordination entre décideurs, tant à l’échelon central que local, avec implication des prestataires de services.
  • La prévention et des réponses holistiques au phénomène du sans-abrisme des jeunes doivent faire l’objet d’une attention accrue. Il s’avère en effet que des actions précoces, ciblées et personnalisées sont particulièrement efficaces pour lutter contre le sans-abrisme des jeunes et d’autres personnes vulnérables.  

Peer Review Manager

Mme Katja Korolkova (ÖSB Consulting GmbH)