Chemin de navigation

Actualité rss

Comment la Norvège favorise-t-elle les bonnes conditions de vie des enfants et des adolescents

16/01/2013 Comment la Norvège favorise-t-elle les bonnes conditions de vie des enfants et des adolescents

S'attaquer à la pauvreté des enfants a occupé une place importante dans l'agenda politique de la Norvège pendant une décennie.

Tel est ce qui ressort de l'examen par les pairs qui s'est tenu à Oslo les 13 et 14 novembre 2012, dans le cadre du programme PROGRESS. L'examen par les pairs a attiré la participation de représentants de six États membres de l'Union européenne (la Belgique, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, la Grèce et la Roumanie), de deux organisations européennes de parties prenantes (l'EAPN et Eurocities) ainsi que d'experts et de fonctionnaires norvégiens.

S'il est vrai que la Norvège est un des pays européens les plus riches, il n'en demeure pas moins que le taux de pauvreté des enfants est en passe d'augmenter, notamment parmi les enfants issus de l'immigration. L'examen par les pairs a concentré ses efforts sur le plan d'action Groruddalen, lequel constitue un exemple unique qui illustre la manière dont le gouvernement norvégien et la ville d'Oslo se sont mobilisés, ensemble, afin d'améliorer les conditions de vie dans une zone très vulnérable, marquée par des taux de chômage élevés, une forte présence de personnes immigrées et des problèmes sanitaires. Lancé en 2007, ce plan d'action est le premier dans son genre en Norvège, et son application s'étendra jusqu'en 2016. Financé grâce à des fonds nationaux et municipaux, il comporte quatre volets différents mais complémentaires. C'est le quatrième de ces volets, concernant l'enfance, la jeunesse, les écoles, les conditions de vie et l'intégration, qui a fait l'objet d'un examen par les pairs.

Parmi les nombreuses initiatives adoptées, les enfants se voient offrir l'opportunité de développer leurs connaissances de la langue norvégienne, ainsi que leurs compétences sociales en général. Une visite dans une école maternelle a permis d'illustrer les méthodes appliquées dans la pratique, telles que la lecture de contes et des activités spéciales, utilisées afin de développer les compétences linguistiques des enfants de quatre et cinq ans d'origines ethniques très variées. Le Nysirkus Bjerke -un cirque qui développe les compétences artistiques et en gymnastique des enfants et des jeunes âgés de 6 à 20 ans- a fait l'objet d'une autre visite.

D'une manière générale, le plan d'action Groruddalen constitue un bel exemple des bienfaits résultant de la combinaison d'une approche universelle et d'une approche ciblée, ainsi que de la nécessité d'une coopération efficace entre les principaux partenaires (le gouvernement central et les instances locales, les différentes associations, les ONG et la population locale). D'autres facteurs qui contribuent à la réussite du programme ont pu être identifiés, dont notamment l'enthousiasme parmi les jeunes participants, la continuité du personnel, un sentiment fort d'appropriation et d'implication locales et des modes imaginatifs et pratiques de prise de contact avec les bénéficiaires potentiels parfois difficiles à atteindre.

La question de la poursuite des initiatives une fois les fonds assignés épuisés a, elle aussi, été évoquée. Les participants ont souligné l'importance d'intégrer ces initiatives dans la législation, ou dans le cadre de programmes existants plus larges, en fournissant pour cela des éléments concernant des bienfaits identifiables, ainsi qu'en préparant les structures existantes à accueillir l'innovation.

La Norvège ne participe pas à la stratégie Europe 2020, car elle n'est pas membre de l'Union européenne. Toutefois, le pays s'est fixé des objectifs similaires à ceux de ladite stratégie Europe 2020, et les politiques qu'il met en œuvre dans le cadre du plan d'action susvisé présentent des similitudes avec de nombreux objectifs de ladite stratégie. Par ailleurs, les différentes initiatives mises en place constituent des leçons précieuses, dont il convient de tenir compte dans le cadre de la rédaction de la recommandation pour lutter contre la pauvreté des enfants que la Commission européenne envisage de présenter début 2013.

De plus amples informations sont disponibles à: Politiques territoriales en zones urbaines : comment promouvoir de bonnes conditions de vie pour les enfants et les jeunes