Chemin de navigation

Actualité rss

Emploi des jeunes: la Commission propose un train de mesures

05/12/2012

Garantie pour la jeunesse

La Commission européenne propose des mesures pour aider les États membres à lutter contre les niveaux inacceptables de chômage et d’exclusion sociale des jeunes en assurant à ceux-ci des offres d’emploi, d’enseignement ou de formation.

Donnant suite aux demandes du Conseil européen et du Parlement européen, la Commission a inclus dans son «Paquet emploi jeunes» une proposition de recommandation aux États membres concernant l’introduction d’une Garantie pour la jeunesse. Celle-ci vise à ce que tous les jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans se voient proposer une offre de qualité portant sur un emploi, un complément de formation, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie de l’enseignement formelle ou la perte de leur emploi.

La recommandation proposée appelle les États membres à établir des partenariats solides avec des parties prenantes, à assurer l’intervention à un stade précoce des services de l’emploi et d’autres partenaires qui soutiennent les jeunes, à prendre des mesures d’aide à l’insertion professionnelle, à tirer pleinement parti du Fonds social européen et des autres fonds structurels à cette fin, à évaluer et à améliorer constamment les dispositifs de Garantie pour la jeunesse et à les mettre en œuvre dans les meilleurs délais.

La Commission soutiendra les États membres, à l’aide des fonds de l’UE, en encourageant les échanges de bonnes pratiques entre États membres, en suivant la mise en œuvre des Garanties pour la jeunesse dans le contexte du semestre européen et en menant des campagnes de sensibilisation.

Pour faciliter le passage de l’école au monde du travail, le Paquet comporte également un document de consultation des partenaires sociaux européens sur un cadre de qualité pour les stages, le but étant que les jeunes puissent acquérir une expérience de travail de qualité dans des conditions sûres.

En outre, une Alliance européenne pour l’apprentissage est annoncée, qui a pour objectif d’améliorer l’offre et la qualité des apprentissages disponibles en diffusant les dispositifs qui ont fait leurs preuves dans ce domaine dans tous les États membres, et des pistes sont ébauchées pour réduire les obstacles à la mobilité des jeunes.