Chemin de navigation

Actualité rss

Un haut niveau de qualification reste un atout important pour accroître les possibilités d’emploi

30/01/2012 Un haut niveau de qualification reste un atout important pour accroître les possibilités d’emploi

D’après le numéro de janvier de l’observatoire des postes vacants, un haut niveau de qualification reste un atout important pour accroître les possibilités d’emploi. En effet, le nombre de personnes ayant trouvé un emploi a augmenté de 34 % au deuxième trimestre 2011 chez «professionnels» et de 25 % chez les «législateurs, hauts fonctionnaires et dirigeants».

On observe depuis peu les signes d’une tendance à la baisse de la demande de travail, en particulier dans le secteur public. Les chiffres récents sur les emplois vacants concernant les travailleurs intérimaires révèlent un déclin de la demande de travail depuis juillet 2011. Le nombre de postes non pourvus a surtout augmenté dans le secteur manufacturier (+39 %) et dans le secteur du commerce et de la réparation (+26 %).

Une section spéciale consacrée aux possibilités d’emploi des jeunes demandeurs d’emploi en Europe aboutit aux conclusions suivantes:

  • En dépit d’un chômage élevé, 20 millions de jeunes, hommes et femmes, ont trouvé un emploi. 48 % des personnes ayant trouvé un emploi en 2010 étaient des jeunes. Ces derniers jouent donc un rôle majeur dans la dynamique du marché du travail (nouveaux arrivants, changements de poste).
  • Par rapport à l’ensemble des groupes d’âge, la part des jeunes demandeurs d’emploi ayant trouvé du travail est élevée chez les professionnels (les plus qualifiés) et dans les services (personnel administratif, travailleurs des services et de la vente). En revanche, les jeunes sont sous-représentés dans les catégories professionnelles traditionnelles comme les travailleurs non qualifiés, les conducteurs d’installations et de machines et les artisans et ouvriers des métiers de type artisanal.

Le bulletin européen sur la mobilité de l’emploi

D’après le numéro de janvier du bulletin européen sur la mobilité de l’emploi, qui analyse les emplois vacants publiés sur le portail EURES, il existe de bonnes possibilités d’emploi pour:

  • les architectes, ingénieurs et assimilés;
  • les professionnels de l’informatique;
  • les ouvriers qualifiés de la construction et assimilés;
  • les employés de bureau;
  • les techniciens des sciences physiques et techniques.

Ce même numéro du bulletin publie également la liste des cinq types d’emploi les plus sollicités sur le portail EURES. Début janvier, il s’agissait des catégories suivantes:

  1. Professions des finances et de la vente: 29 400 postes vacants en Allemagne, 3 400 en France, 3 000 en Belgique.
  2. Mécaniciens et ajusteurs d’appareils électriques et électroniques: 25 100 postes vacants en Allemagne, 10 100 au Royaume-Uni, 1 500 en Belgique.
  3. Travailleurs assimilés des sciences de la vie et de la santé: 22 500 postes vacants au Royaume-Uni, 10 000 en Allemagne, 3 500 en Belgique.
  4. Professionnels assimilés de l’administration: 16 900 postes vacants au Royaume-Uni, 8 500 en Allemagne, 5 800 en Belgique.
  5. Mécaniciens et ajusteurs de machines: 25 000 postes vacants en Allemagne, 4 400 en Belgique, 3 500 au Royaume-Uni.

L’Observatoire du marché du travail européen donne un aperçu des derniers développements sur le marché européen du travail. Le Bulletin européen sur la mobilité de l’emploi est consacré à l’analyse des postes vacants publiés sur le portail de l’emploi EURES par les services publics nationaux de l’emploi. Ces deux bulletins trimestriels ont été lancés dans le cadre de la stratégie «Europe 2020» et s'incrivent dans l'initiative phare des compétences nouvelles pour des emplois nouveaux, 'Une stratégie pour des compétences nouvelles et des emplois'.