Chemin de navigation

Actualité rss

L’aide accordée par le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation a triplé en 2010 pour dépasser les 83 millions d'euros

22/08/2011 Un homme remettant ldes outils de jardinage à un autre homme

Selon le rapport annuel adopté par la Commission européenne, près de 23 700 travailleurs licenciés par suite de la crise économique et d’évolutions structurelles majeures du commerce mondial ont reçu l’an dernier une aide du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM); le nombre de bénéficiaires a ainsi plus que doublé par rapport à 2009.

Les 83,5 millions d'euros versés par le FEM à neuf États membres (Allemagne, Danemark, Espagne, Irlande, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovénie) doivent permettre aux autorités nationales d’aider, pendant une période de 24 mois à compter de la date d’introduction de la demande, les travailleurs mis au chômage à trouver de nouvelles possibilités d’emploi.

Le Fonds cofinançait 65 % des mesures, les 35 % restants étant pris en charge par des sources nationales. Parmi les mesures concrètes destinées aux demandeurs d’emploi figuraient une assistance intensive et personnalisée à la recherche d’un emploi, divers types de formations professionnelles, des activités de perfectionnement et de recyclage, des incitations et allocations provisoires pour la durée des mesures actives, ainsi que d’autres services d’accompagnement tels que des programmes d’aide à la création d’entreprise et des dispositifs publics en faveur de l’emploi.

Trois fois plus de dossiers ont été approuvés en 2010 qu'en 2009, et les États membres ont bénéficié d’un cofinancement du Fonds plus élevé de 60 %.

Contexte

La Commission a reçu 31 demandes d’intervention du FEM en 2010, soit une de plus qu’en 2009. Celles-ci ont été déposées par 12 États membres, qui ont sollicité un montant total de 169 994 542 EUR afin de venir en aide à 31 995 travailleurs licenciés dans 16 secteurs. Trois États membres ont introduit leur première demande en 2010: la République tchèque, la Pologne et la Slovénie.