Chemin de navigation

Actualité rss

1,4 million d’euros du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation pour aider 680 travailleurs de l’industrie de la chaussure au Portugal

17/08/2011 Une femme travaillant dans une usine de chaussures

La Commission européenne a approuvé une demande d’intervention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) introduite par le Portugal. D’un montant de 1,4 million d’euros, la subvention prévue vise à faciliter la réinsertion professionnelle de 680 travailleurs ayant perdu leur emploi dans l’industrie de la chaussure.

La Commission soumet actuellement une proposition au Parlement européen et au Conseil de l’Union européenne (UE) afin de dégager les ressources budgétaires nécessaires.

La demande d’aide du Portugal intervient à la suite de 974 licenciements chez Rohde - Sociedade Industrial de Calçado Luso-Alemã, Lda, entreprise de fabrication de chaussures, à Santa Maria da Feira, au Portugal.

Rohde a été touchée par la baisse des ventes et la réduction de la capacité d’investissement résultant de la crise financière et économique.

Ces circonstances, conjuguées à la baisse des commandes de l’entreprise mère, située à Schwalmstadt, en Allemagne, ont conduit à la fermeture de l’usine et au licenciement des travailleurs.

Les quelque mille personnes licenciées par Rohde viennent allonger la liste des demandeurs d’emploi des régions Norte et Centro, où le taux de chômage est déjà supérieur à la moyenne du pays. Une demande d’intervention du FEM en faveur de ces deux régions avait déjà été approuvée en juin 2009. La région Nord avait obtenu une nouvelle aide du FEM en septembre 2010.

Le train de mesures d’assistance du FEM destiné aux anciens salariés de Rohde - Sociedade Industrial de Calçado Luso-Alemã, Lda couvrira la reconnaissance des compétences, la formation professionnelle, des subventions de formation sur initiative individuelle, la formation et l’aide à la création d’entreprises, le soutien à l’autoréinsertion et les incitations à l’embauche.

Le coût total est estimé à 2,23 millions d’euros, dont 1,44 million devraient être apportés par le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation. Sur les 974 travailleurs qui ont perdu leur emploi, 680 bénéficieront de l’assistance du FEM.