Chemin de navigation

Actualité rss

Un meilleur accès aux microcrédits en faveur de la création d’entreprises à Chypre

28/07/2011 Deux jeunes souriants devant un ordinateur portable

La signature d’un contrat de financement de 8 millions permettra à quelque 1000 indépendants, commerçants individuels, femmes entrepreneurs et jeunes pousses à Chypre de bénéficier de microcrédits pour la création ou le développement de leur propre activité.

Ce contrat de financement majeur permettra à la Banque centrale coopérative, par le biais de son réseau de sociétés de crédit coopératives, de fournir un meilleur accès aux microcrédits aux micro-entrepreneurs, en particulier dans les zones rurales et éloignées de Chypre.

Ce contrat a été signé dans le cadre de l’instrument européen de microfinancement Progress (instrument de microfinancement Progress) financé par la Commission européenne et la Banque européenne d’investissement et géré par le Fonds européen d'investissement.

L’instrument de microfinancement Progress est une initiative de microfinancement de l’Union européenne établie sur la base d’un financement de 200 millions d’euros de la Commission européenne et de la Banque européenne d’investissement.

L’instrument de microfinancement Progress vise à augmenter aux microcrédits, c’est-à dire les prêts de moins de 25 000 euros, pour les micro-entrepreneurs, y compris les indépendants. Il est notamment axé, de manière non exhaustive, sur les groupes qui disposent d’un accès limité au marché du crédit traditionnel. Tels que les femmes entrepreneurs, les jeunes entrepreneurs, les entrepreneurs issus de groupes minoritaires, les entrepreneurs handicapés, les commerçants individuels, etc.

L’instrument européen de microfinancement Progress ne fournit pas de financement direct aux micro-entrepreneurs ou aux particuliers, mais fonctionne via des organismes de microcrédit, tels que la Banque central coopérative à Chypre.