Chemin de navigation

Actualité rss

Revue trimestrielle sur l'emploi et la situation sociale dans l'UE – été 2011

28/06/2011 Des gens joignant leurs mains

D'après la nouvelle Revue trimestrielle sur l'emploi et la situation sociale dans l'UE, la relance du marché du travail se poursuit lentement au sein de l'UE, avec d'importantes variations entre Etats membres.

L'emploi a connu une amélioration depuis le deuxième trimestre 2010, mais sans commune mesure avec le PIB, tandis que les pertes d'emplois se concentraient sur les tranches inférieure et intermédiaire de l'échelle des salaires. Même si la tendance générale au cours de l'année écoulée est à une reprise modérée du marché de l'emploi, les risques sociaux apparaissent sur le long terme, surtout dans certains sous-groupes spécifiques, comme les jeunes, les migrants et les personnes peu qualifiées.

Le chômage a marqué le pas, à 9.4 %, mais ce recul a surtout profité aux Etats membres qui affichaient déjà un taux inférieur à la moyenne. Le marché de l'emploi pour les jeunes s'est amélioré depuis quelque temps, même si l'impact global de la crise sur les moins de 25 ans demeure significatif. Le chômage concerne toujours 20,3 % des jeunes actifs sur le marché de l'emploi, et constitue un défi considérable dans presque tous les Etats membres, qui s'ajoute à un risque accru de chômage de long terme.

L'impact de la crise sur le risque de pauvreté ou l'exclusion commence à apparaître dans certains Etats membres. Le dénuement matériel et en particulier les éléments en lien avec le stress financier sont le reflet de l'impact social de la crise.

La croissance annuelle des coûts horaires de la main-d'oeuvre s'est légèrement affermie en 2010, en termes nominaux, en lien avec la croissance des revenus et salaires. Cela s'est accompagné d'une croissance de la productivité du travail de 2,1 % au premier trimestre 2011. D'après les prévisions économiques de printemps de la Commission européenne, l'économie de l'UE connaît une accélération mais les perspectives demeurent orientées vers une reprise sans création d'emplois, avec un chômage toujours élevé en 2011 et 2012.

Cette édition de la Revue trimestrielle propose une analyse du secteur du bénévolat, en lien avec l' "Année européenne du Bénévolat", et se penche sur la situation des marchés du travail en Belgique, au Danemark, en Espagne, Finlande, Grèce, Pologne, au Portugal, en Slovénie et en Suède.