Chemin de navigation

Actualité rss

Croissance et emploi: la Commission présente ses recommandations par pays pour 2011

07/06/2011 Croissance et emploi: la Commission présente ses recommandations par pays pour 2011

La Commission a adopté une série de recommandations pour chacun des 27 États membres (plus une pour l'ensemble de la zone euro) afin de les aider à renforcer leurs politiques économiques et sociales, de manière à atteindre les objectifs souhaités en matière de croissance, d'emploi et de finances publiques.

En début d'année, les États membres et la Commission se sont entendus sur 10 priorités d'action, afin de faire face à la crise actuelle tout en ouvrant la voie à une économie plus durable. Les situations variant d'un pays à l'autre, la Commission recommande aujourd'hui des mesures ciblées pour chaque État membre.<0} Cela devrait permettre à chacun de se concentrer sur les leviers stratégiques au cours des 12 à 18 prochains mois, et stimuler ainsi l'économie de toute l'UE.

Ces séries de recommandations s'inscrivent dans le cadre du semestre européen (inauguré cette année), dont le but est d'amener les États membres et la Commission à coordonner leurs politiques économiques et budgétaires. Une fois que les priorités ont été définies au niveau de l'UE, les États membres ont présenté leur programmes nationaux. La Commission a procédé à leur évaluation approfondie, qui prend la forme de recommandations spécifiques, ciblées et mesurables.

Dans l'ensemble, les États membres se sont efforcés, dans leurs programmes, de respecter les priorités adoptées au niveau de l'UE, et leurs hypothèses macroéconomiques sont globalement réalistes. En revanche, les programmes nationaux manquent souvent d'ambition et de précision. De nombreux États membres doivent se montrer plus ambitieux en matière d'assainissement budgétaire, tout en maintenant les mesures destinées à stimuler la croissance (recherche et innovation, environnement des entreprises et concurrence dans les services). Des efforts accrus sont nécessaires sur les marchés du travail pour accroître le taux d'activité, lutter contre le chômage structurel, réduire le chômage des jeunes et le décrochage scolaire et faire en sorte que les salaires reflètent la productivité.

Prochaines étapes

Ces recommandations seront débattues puis entérinées par le Conseil européen des 23 et 24 juin, après discussion au sein des Conseils ECFIN et EPSCO. Leur mise en œuvre sera suivie jusqu'à la fin de l'année par la Commission, mais aussi par les États membres, chacun étant soumis à l'examen constant et rigoureux de ses pairs. La Commission évaluera les progrès accomplis au niveau de l'UE lors de son prochain examen annuel de la croissance, en janvier 2012, et fera le point des progrès de chaque État membre dans ses prochaines recommandations par pays, en juin 2012.