Chemin de navigation

Actualité rss

Agenda Social — L’innovation a aussi un rôle à jouer dans la politique sociale et de l’emploi

30/10/2013
Agenda Social — L’innovation a aussi un rôle à jouer dans la politique sociale et de l’emploi © Imageglobe

Selon le numéro 35 d’Agenda Social, daté du mois de novembre, l’innovation peut aider à favoriser une croissance inclusive, à lutter contre la pauvreté, à réussir la transition vers une économie plus verte et à mettre en œuvre la Garantie pour la jeunesse.

Son dossier spécial est consacré à la nouvelle politique pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI) pour la période de financement 2014-2020, qui donnera un nouvel élan à l’innovation et aux entreprises sociales et ouvrira la voie à une expérimentation à plus grande échelle par le biais du nouveau Fonds social européen (FSE) 2014-2020.

Quelques chiffres figurant dans l’Agenda Social 35:

  • Plus de 6 000 entrepreneurs ont déjà bénéficié de microcrédits accordés au titre de l’instrument de microfinancement Progress, pour un montant total approchant les 50 millions d’euros. Environ 80 % des microentreprises financées sont des jeunes pousses de moins de trois ans.
  • Entre 100 et 150 responsables locaux et régionaux peuvent s’inscrire de leur propre initiative à la troisième convention annuelle de la plateforme européenne contre la pauvreté et l'exclusion sociale qui se tiendra à Bruxelles les 26 et 27 novembre prochains.
  • En 2012, quatre des quarante et un comités de dialogue social sectoriel de l'UE ont conclu des accords contraignants concernant le temps de travail dans le transport par voies navigables intérieures, la santé et la sécurité dans le secteur de la coiffure, le travail dans le secteur des pêcheries maritimes et les exigences minimum des contrats types des joueurs de football professionnel.
  • Dans les États membres d’Europe centrale et orientale, seulement 44 % des travailleurs sont couverts par des conventions collectives (contre 70 % des travailleurs dans le reste de l’UE).
  • Les Roms représentent une partie importante de la population en Bulgarie (environ 10 %), en Slovaquie (9 %), en Roumanie (8 %), en Hongrie (7 %), en Grèce, en République tchèque et en Espagne (1,5-2,5 % chacune).
  • En Bulgarie et en Roumanie, les Roms représentent un nouvel arrivant sur le marché du travail sur cinq.
  • La pleine intégration des Roms sur le marché du travail pourrait engendrer des bénéfices économiques estimés à 0,5 milliard d’euros environ par an dans certains pays.
  • Le programme EaSI 2014-2020 fera passer le financement de l’innovation de 2-4 millions d’euros au titre du programme PROGRESS 2007-2013 à 10-14 millions d’euros.
  • Doté d’un budget total de 919,5 millions d’euros en prix constants (c’est-à-dire tenant compte de l’inflation), l’EaSI affectera 61 % de ses fonds au volet PROGRESS, 18 % au volet EURES et 21 % au volet microfinancement / entrepreneuriat social.
  • Ces trois dernières années, l’Europe a connu une augmentation de la pauvreté et de l’exclusion sociale, qui touchent désormais 4 millions de personnes de plus.

autres actualités

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+