Chemin de navigation

L’Union européenne s’attaque à la dimension sociale de la crise économique

L’Union européenne s’attaque à la dimension sociale de la crise économique

L’Union européenne a renforcé ses efforts visant à promouvoir l’emploi et l’inclusion sociale dans le cadre de sa stratégie pour faire face à la crise économique et financière.

Mobiliser les fonds européens 

  • La Commission a annoncé en novembre 2008 un plan de relance de 200 milliards d’euros. Quelque 170 milliards d’euros proviendront des budgets des États membres, tandis que l’UE et la Banque européenne d’investissement (BEI) accorderont 30 milliards d’euros;
  • La Commission a proposé de simplifier les critères pour l’obtention d’aides au titre du Fonds social européen (FSE), en reprogrammant les dépenses et en accélérant les avances de paiement dès le début de 2009. Les États membres auraient ainsi plus rapidement accès à une enveloppe pouvant atteindre 1,8 milliard d’euros pour renforcer les politiques actives en matière de marché du travail, réorienter l'aide vers les plus vulnérables, renforcer les mesures visant à améliorer les compétences et, au besoin, opter pour un financement communautaire intégral des projets au cours de cette période;
  • La Commission a proposé de réformer le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM), chargé d’encourager la réinsertion professionnelle des travailleurs licenciés. Si elles sont adoptées, ces propositions permettront au FEM d’intervenir plus rapidement dans le financement de formations ou d'offres d'emplois. Le budget annuel disponible au titre du FEM s’élève à 500 millions d’euros.
  • L’Union européenne a mis en place un nouvel instrument de microfinancement fournissant du microcrédit aux petites entreprises et aux personnes qui ont perdu leur emploi et souhaitent créer leur propre petite entreprise.

Promouvoir l’emploi 

Coopération avec les partenaires sociaux 

  • La Commission a maintenu des contacts étroits avec les représentants des employeurs et des syndicats afin de discuter des répercussions de la crise économique et financière, notamment lors du sommet tripartite à haut niveau qui s’est tenu le 19 mars 2009;
  • Selon un rapport sur les relations industrielles publié par la Commission en février 2009, un dialogue structuré entre les représentants des salariés et du patronat peut aider l’Union européenne à faire face à la crise.

Coopération avec les partenaires internationaux 

  • L’Union européenne a joué un rôle majeur lors du sommet du G20 qui s’est tenu à Londres le 2 avril 2009 et au cours duquel les mesures internationales visant à stimuler l’économie et à améliorer la réglementation du secteur financier ont été convenues;
  • Le commissaire Vladimir Spidla a discuté de la dimension sociale de la crise avec ses homologues du G8 lors de la rencontre des ministres du travail du G8 le 30 mars 2009.
  • Sommet sur l’emploi: 7 mai 2009 – redoubler d’efforts pour promouvoir l’emploi et l’inclusion sociale face à la crise financière. 

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+