Chemin de navigation

Actualité rss

Travailleurs frontaliers (SSCALA)

19/03/2012 Travailleurs frontaliers (SSCALA)

Que signifie SSCALA? Quel est le but de ce projet?

SSCALA signifie "Social Security Coordination: Activating Local Actors" (coordination sécurité sociale: activation des acteurs locaux) Mais "scala" signifie aussi escalier en latin! Il est ainsi fait référence à la caractéristique majeure du projet, à savoir un feedback progressivement donné de bas en haut. Dans ce cadre réglementaire très complexe, ce projet a en effet pour but d'être mieux à l'écoute des praticiens et des citoyens, afin de les associer davantage au processus décisionnel

Comme première application de l'expérience SSCALA, nous avons décidé d'examiner les prestations de maladie des travailleurs frontaliers résidant dans la zone frontalière BE-FR LU-DE.

Quelles sont concrètement les principales actions que vous avez entreprises?


En premier lieu, une brochure d'information a été rédigée, qui donne un aperçu aussi simple que possible des droits de sécurité sociale transnationaux des travailleurs frontaliers. Ensuite, une enquête de satisfaction sera bientôt menée, afin d'obtenir un feedback au sujet de la manière dont les règles actuelles sont perçues par le groupe cible, des difficultés rencontrées, des améliorations attendues, … Les résultats de cette enquête seront évidemment pris en considération et soumis aux décideurs politiques.

Ce processus d'information sera soutenu par une campagne médiatique (spots radio, animations Internet), au moyen de laquelle l'attention du groupe cible sera attirée d'une manière amusante.

Au niveau institutionnel, nous avons créé un réseau structuré, supporté par un e-workspace, permettant aux experts des pays concernés d'échanger leurs expériences. L'objectif principal de cet outil est de mettre les acteurs de terrain directement en contact avec les décideurs politiques nationaux et européens, en leur permettant de faire part de leur feedback et de soumettre des propositions d'amélioration.

Finalement, les résultats de cette expérience seront discutés lors d'une conférence européenne, qui a pour but de faire connaître les bonnes pratiques et de tirer les enseignements de cette expérience.

Quels sont les avantages que vous espérez ? Bien que le projet n'arrivera à son terme qu'en juin, pouvez-vous déjà nous donner une idée des enseignements tirés?


Nous avons l'ambition de développer un modèle innovateur de coopération entre les institutions, de mieux mettre à profit les capacités des acteurs de terrain à traiter les questions juridiques liées à la réglementation de l'UE, au moyen de solutions concrètes et pratiques.

Nous espérons que ce projet démontrera l'intérêt de poursuivre le développement de ce type d'initiatives orientées utilisateurs, plus proche de la réalité quotidienne des acteurs de terrain et des citoyens européens.

 


autres actualités

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+