Chemin de navigation

Actualité rss

La Commission propose une aide du FEM de 2,9 millions d’euros pour les travailleurs licenciés par Nokia en Roumanie

19/10/2012 Des téléphones mobiles

La Commission européenne a proposé aujourd’hui d’accorder 2,9 millions d’euros à la Roumanie au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) pour faciliter le retour à l’emploi de 1 416 travailleurs licenciés par l’entreprise SC Nokia Romania SRL et par l’un de ses fournisseurs.

 La proposition est maintenant transmise pour approbation au Parlement européen et au Conseil des ministres.

La demande de la Roumanie concerne 1 904 licenciements intervenus chez SC Nokia Romania SRL et chez un fournisseur. Sur la totalité des personnes licenciées, 1 416 devraient participer aux mesures cofinancées par le FEM.

L’ensemble de mesures proposé aidera les travailleurs en mettant à leur disposition les services d'un centre de transition professionnelle («Centrul de tranziţie de la Job la Smart Job»), des informations, des services de conseil et d’orientation professionnelle, des formations professionnelles et certifiantes, des incitations et des aides financières à la création d’entreprise, des systèmes de tutorat et de suivi après embauche, ainsi que des allocations diverses, notamment de recherche d’emploi, de transport et de stage.

Le coût total du dispositif est estimé à environ 4,5 millions d’euros, dont 2,9 millions d’euros seraient pris en charge par le FEM.

La Commission a également adopté aujourd’hui une proposition d'intervention du FEM pour aider les travailleurs licenciés par Nokia en Finlande. Dans un cas comme dans l’autre, les licenciements sont dus à un déplacement de la production de l’Europe vers l’Asie.


autres actualités

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+