Chemin de navigation

Actualité rss

Améliorer les liens entre politique migratoire et besoins du marché du travail: deux nouvelles études publiées par le réseau LINET sur la reconnaissance des qualifications et des compétences des migrants et sur l'amélioration de l'accès à l'information sur le marché du travail pour les migrants et les employeurs

22/03/2013 Séance d'orientation

Les marchés du travail dans l'Union européenne sont caractérisés par divers cadres réglementaires, mais la plupart des États membres font face aux défis de la pénurie de main d'œuvre qualifiée ou intéressée à occuper certaines professions. Afin de promouvoir la compétitivité de l'UE au niveau global et de favoriser la reprise économique à long terme, établir un lien entre la politique migratoire et les besoins du marché du travail est cruciale.

Le Réseau indépendant d'experts sur la migration de travail et l'intégration (LINET) basé à l'Organisation internationale pour les migrations-Bruxelles a soutenu depuis 2009 le travail de la DG Emploi, affaires sociales et inclusion sur les questions de migration et de l'emploi.

La recherche la plus récente réalisée par LINET, basée sur des analyses détaillées des situations dans les Etats membres ainsi qu'au Canada, en Australie et aux Etats-Unis, porte sur deux domaines clés où des meilleures connexions entre les politiques peuvent être réalisées :

  • Premièrement, l'étude sur la reconnaissance des qualifications et des compétences des migrants analyse les pratiques nationales au niveau de l'évaluation, la validation et la reconnaissance de l'apprentissage formel, non formel et informel des migrants sur la base de certaines expériences au sein et en dehors de l'Union européenne (UE). Ces pratiques nationales sont analysées au regard des exigences complexes des marchés du travail modernes et des besoins différents des différents groupes de migrants. Tout en tenant compte des derniers développements dans les procédures d'évaluation des compétences, la mise en place de cadres de reconnaissance bilatéraux ou multilatéraux et de mesures précédent la migration, ce rapport explore les approches politiques pour lutter contre le gaspillage du capital humain parmi les différents groupes de migrants résidant dans les États membres de l'UE.
  • La deuxième publication porte sur l'amélioration de l'accès à l'information sur le marché du travail pour les migrants et les employeurs. Elle étudie les stratégies d'information et les canaux les plus couramment utilisés pour remplir un poste vacant à travers la migration. Le rapport identifie les principaux obstacles liés à l'information auxquels font face respectivement, les employeurs désireux d'embaucher des travailleurs migrants - à la fois à l'extérieur et à l'intérieur du pays - et les migrants (potentiels et ceux déjà résidents) à la recherche d'opportunités d'emploi disponibles. Enfin, des mesures appropriées sont suggérées afin de surmonter ces obstacles et d'améliorer le potentiel de la migration internationale pour remédier aux pénuries de main-d'œuvre et de compétences.

Les deux études sont maintenant disponibles dans notre base de données documentaire et sur www.labourmigration.eu. De plus, des volumes à paraître en avril 2013 comprennent une vue d'ensemble des politiques migratoire, d'emploi et d'intégration au marché du travail dans les États membres de l'UE, la Norvège et la Turquie, ainsi qu'un résumé des conclusions des rapports du réseau LINET depuis 2009.


autres actualités

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+