Emploi, affaires sociales et inclusion

Actualité 17/05/2018

Agenda social 51 - Mobilité équitable et équité sociale

L’édition d’avril de l’Agenda social se penche sur la notion d’équité: la mobilité transfrontalière équitable, avec la création d’une Autorité européenne du travail; et l’équité sociale au travers d’une recommandation sur l’accès à la protection sociale pour les près de 40 % de personnes employées dans l’UE qui occupent un emploi «atypique» ou sont des travailleurs indépendants.

Agenda social 51 - Mobilité équitable et équité sociale

Les deux propositions ont été présentées par la Commission européenne en mars dans le cadre du «paquet de mesures en faveur de l’équité sociale».

Entretien avec la commissaire

Le paquet inclut également un document très utile aux parties prenantes: une communication sur la manière de mettre en œuvre le socle européen des droits sociaux qui rappelle pour chacun des 20 principes énoncés dans le socle:

  • le cadre juridique, 
  • les compétences respectives de l’Union et des États membres, y compris le rôle des partenaires sociaux et de la société civile, et
  • les mesures prises récemment au niveau européen dans chaque domaine.

L’article sur le paquet de mesures en faveur de l’équité sociale comprend un entretien avec Marianne Thyssen, la commissaire européenne chargée de l’emploi, des affaires sociales, des compétences et de la mobilité des travailleurs.

Deux anniversaires

L’année 2018 marque le 60e anniversaire de la première législation européenne portant sur la coordination transfrontalière en matière de sécurité sociale, et le 50e anniversaire de l’une des premières législations sur la libre circulation des personnes.

Le dossier spécial de ce numéro est donc tout naturellement consacré à la mobilité transfrontalière équitable. Le dossier débute par un article reprenant des faits, basé sur le rapport annuel de 2017 sur la mobilité de la main-d’œuvre à l’intérieur de l’Union européenne qui a été publié en mars 2018.

En 2016, quelque 17 millions de citoyens européens, tous âges confondus, résidaient dans un autre État membre de l’UE, et ce chiffre augmente de 5 % chaque année. Ce rapport:

  • se penche sur la dimension du genre dans la libre circulation,
  • examine dans quelle mesure la langue constitue une barrière et
  • comprend une section fascinante sur la mobilité des travailleurs de la santé, avec quelques découvertes surprenantes!

Ce dossier spécial donne également un aperçu de l’évolution de la libre circulation au sein de l’UE et de la politique de coordination en matière de sécurité sociale de 1957 à nos jours, et explique de quelle manière le réseau paneuropéen pour les services à l’emploi EURES adopte aujourd’hui un rôle de bureau de placement professionnel transfrontalier à part entière, à mesure que la réforme adoptée en 2016 est mise en œuvre.

Nouveau directeur général

La mobilité équitable est également abordée dans d’autres sections du magazine. Vous trouverez notamment:

Pour la première fois, l’édito est signé Joost Korte, le nouveau directeur général de la DG Emploi, affaires sociales et inclusion de la Commission européenne.

 

Agenda social 51 - Mobilité équitable et équité sociale  

Partager cette page