Chemin de navigation

Emploi des jeunes

Emploi des jeunes

L'Union européenne œuvre à réduire le chômage des jeunes et à augmenter leur taux d'emploi, conformément à son objectif global de parvenir à un taux d'emploi de 75 % de la population en âge de travailler (les 20-64 ans).

Fiche d'information: mesures prises par l’UE pour lutter contre le chômage des jeunes (en anglais)

Principales actions

Les raisons d'agir

  • Au deuxième trimestre 2014, plus de 5 millions de jeunes (de moins de 25 ans) étaient sans emploi dans l'UE-28.
  • Ce chiffre correspond à un taux de chômage de 21,7 % (23,2 % dans la zone euro), soit plus du double de celui des adultes (9,0 %).
  • 7,5 millions de jeunes Européens entre 15 et 24 ans sont sans emploi et ne suivent ni études ni formation (désignés par l'acronyme anglais «NEET»).
  • 12 % des 18-24 ans ont quitté l'école prématurément.
  • Au cours des quatre dernières années, le niveau global d’emploi des jeunes a baissé trois fois plus que celui des adultes.
  • L’écart entre le pays où le taux de chômage des jeunes est le plus élevé et celui où il est le plus faible est extrêmement marqué. Une différence de près de 50 points de pourcentage sépare ainsi l’État membre affichant le taux le plus faible, à savoir l’Allemagne (7,8 % en juillet 2014), et l’État membre avec le taux le plus haut, à savoir l'Espagne (53,8 % en juillet 2014). L'Espagne est suivie de la Grèce (53,1 % en mai 2014), de l'Italie (42,9 %), de la Croatie (41,5 %), du Portugal (35,5 %) et de Chypre (35,1 % en juin 2014).
  • D’importantes inadéquations des compétences existent sur le marché de l’emploi en Europe.
  • Malgré la crise, plus de deux millions d'emplois sont vacants dans l'Union européenne.

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+