Emploi, affaires sociales et inclusion

Soutenir les entrepreneurs et les travailleurs indépendants

Aide destinée aux entrepreneurs et aux travailleurs indépendants pour:

  • créer des emplois;
  • développer les compétences;
  • donner aux demandeurs d'emploi et aux personnes vulnérables les moyens de participer pleinement à la société et à l'économie.

La stratégie Europe 2020 reconnaît le rôle clé de l'entrepreneuriat et du travail indépendant dans le développement d'une croissance intelligente, durable et inclusive. En outre, la priorité absolue de la Commission est de «relancer la croissance en Europe et de stimuler l’emploi sans créer de nouvelles dettes».

L'action de la Commission européenne pour soutenir l'entrepreneuriat et le travail indépendant est axée sur:

La Commission cherche également à:

  • améliorer les connaissances sur l'entrepreneuriat et le travail indépendant;
  • renforcer les capacités dans les régions et pays de l’UE;
  • soutenir financièrement l'entrepreneuriat.

Améliorer les connaissances

L’amélioration des connaissances et l’apprentissage mutuel sur l’entrepreneuriat se font en grande partie en collaboration avec l’OCDE. Les publications conjointes de la Commission et de l’OCDE comprennent une série intitulée «Pallier la pénurie d’entrepreneurs», qui est axée sur l’évolution de l’entrepreneuriat parmi les groupes vulnérables (jeunes, femmes, seniors, migrants, handicapés, etc.). Elles comprennent également une série de «notes de politique» portant sur des sujets tels que l’entrepreneuriat chez les seniors, l’entrepreneuriat chez les jeunes, la durabilité du travail indépendant et l’entrepreneuriat informel.

Renforcer les capacités

Les analyses par pays tiennent une place croissante dans la coopération avec l’OCDE. La Commission et l’OCDE publient des rapports visant à aider les États membres à améliorer leur soutien aux jeunes entrepreneurs et à l’entrepreneuriat pour sortir du chômage.

Elles ont également élaboré ensemble un outil d’amélioration des politiques en faveur de l’entrepreneuriat, qui peut jouer un rôle catalyseur au niveau des villes, des régions et des pays de l’UE. Cet outil couvre les politiques favorisant l’entrepreneuriat parmi les groupes vulnérables, ainsi que l’entrepreneuriat social.

Soutenir financièrement l'entrepreneuriat

Dans le domaine du microfinancement, l’instrument européen de microfinancement Progress et le troisième volet du programme pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI) contribuent à stimuler le travail indépendant et la création de microentreprises. Les entreprises sociales peuvent également bénéficier d’une aide financière du troisième volet de l’EaSI.

Le Fonds social européen (FSE) a mis en place des services d'aide professionnelle et financière aux entreprises afin de promouvoir l'entrepreneuriat. Un soutien ciblé est fourni aux groupes défavorisés et sous-représentés, notamment les femmes entrepreneurs et les personnes handicapées.

Partager cette page