Chemin de navigation

Actualité rss

Réunion sur la crise économique avec les partenaires sociaux

19/03/2009 Réunion sur la crise économique avec les partenaires sociaux

Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et le Premier Ministre tchèque Mirek Topolánek – pour la Présidence du Conseil – ont rencontré les partenaires sociaux européens pour débattre de l'impact social de la crise, et comment préparer le sommet du mois de mai sur l’emploi.

Le Sommet Social Tripartite a montré un clair consensus sur le besoin urgent d'une action coordonnée au niveau européen, qui vient compléter et soutenir les actions au niveau des Etats Membres, ainsi que le rejet des mesures protectionnistes. Vladimír Špidla, Commissaire à l'Emploi et aux Affaires sociales, ainsi que les Premiers Ministres suédois et espagnol, Fredrik Reinfeldt et José Luis Rodríguez Zapatero étaient aussi présents.

La Commission et les partenaires sociaux se sont accordés sur le besoin de moderniser le modèle européen, afin de préserver ses valeurs et de maintenir le niveau de prosperité, de cohésion sociale, de protection environnementale et de qualité de la vie en Europe.

Un accord fut aussi trouvé pour lancer un processus de consultation pour préparer le Sommet sur l’emploi du mois de mai. Trois séminaires seront organisés, avec la participation des partenaires sociaux et des autorités nationales compétentes, d’ici le mois de mai en République Tchèque, en Suède et en Espagne – se concentrant sur trois thèmes clés, respectivement la mobilité, l’accès à l’emploi et les compétences.

Informations à caractère général

Le Sommet Social Tripartite se tient au moins une fois par an, avant le Conseil européen de printemps, pour permettre un échange de vues entre les partenaires sociaux, la Commission européenne ainsi que les Premiers ministres et les ministres chargés de l’emploi de la « troïka » (laquelle se compose de l’État qui assure la présidence du Conseil européen et des deux États qui lui succéderont immédiatement). L’ordre du jour du Sommet est toujours étroitement calqué sur celui du Conseil de printemps.