Chemin de navigation

Événements

Additional tools

08/04/2010 - 09/04/2010

Deuxième sommet rom

Second European Roma Summit 07-04

Le deuxième sommet européen sur l'inclusion des Roms a eu lieu à Cordoue (Espagne), les 8 et 9 avril 2010, à l'occasion de la journée internationale des Roms. Ce fût un événement majeur de la présidence espagnole de l'Union européenne.

Près de 400 représentants des institutions de l'UE, des gouvernements nationaux, des pouvoirs publics régionaux et locaux et de la société civile (comprenant les organisations représentant les Roms), ont participé au sommet.

La vice-présidente de la Commission européenne, Viviane Reding (chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté) et le commissaire László Andor (chargé de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion), étaient parmi les orateurs, accueillis par les ministres espagnols de la santé et de la politique sociale, Trinidad Jimenez Garcia-Herrera, et de l'égalité, Bibiana Aido Almagro. Ils ont été rejoints par plusieurs ministres et secrétaire d'Etat (de Belgique, de France, de Finlande, de Hongrie, de Macédoine, de Bosnie-Herzégovine, de Serbie, etc.). Lívia Járóka, membre du Parlement européen, a également participé à l'événement, ainsi qu'un certain nombre d'autres députés européens. Des orateurs de marque comme George Soros, président de la fondation Soros, et Theodore Ahlers, directeur de la Banque mondiale étaient également présents. Enfin, la participation directe des organisations et des représentants des Roms était un élément clé de l'événement.

Les discours de la vice-présidente Viviane Reding et du commissaire Andor ont été chaleureusement accueillis. Il a été souligné que, bien que beaucoup reste à faire notamment au niveau local, des progrès significatifs ont été réalisés depuis 2008. La Commission a exprimé une volonté politique forte d'intégration des Roms et les États membres ont investi dans la coordination politique interne, la planification stratégique et le dialogue avec les communautés Roms. La vice-présidente Viviane Reding a souligné la nécessité de mettre un accent spécifique sur l'amélioration de la situation des enfants Roms.

La principale contribution de la Commission européenne à ce sommet a été la publication le 7 avril 2010 de deux documents politiques clés de grande envergure :

Le premier jour du sommet, le 8 avril est la journée internationale des Roms (célébrée depuis 1971). La présidence espagnole avait choisi cette date symbolique afin de montrer que les Roms appartiennent intégralement à l'histoire et à la civilisation de l'Europe. Une cérémonie de remise de prix consacrée à la culture Rom ainsi que diverses célébrations traditionnelles  ont également été intégrés dans l'agenda dupremier jour du sommet.

L'objectif du sommet était de faire le point sur ce qui a été réalisé au niveau de l'UE pour l'inclusion des Roms au cours des deux dernières années, et de renouveler l'engagement de l'Union européenne en faveur de l'intégration des Roms. Parmi les développements récents, le sommet a placé un accent particulier sur les 10 principes de base communs pour l'inclusion des Roms. Le 8 juin 2009, le Conseil des ministres des affaires sociales de l'UE, avait annexé ces principes à ses conclusions et avait invité les États membres et la Commission à les prendre en considération lors de la conception, la mise en oeuvre et l'évaluation des politiques. Au deuxième sommet européen des Roms, quatre ateliers ont travaillé en parallèle afin de discuter des principes de "ciblage explicite mais pas exclusif sur les Roms", d' "attention à la question des femmes", de"recours aux instruments communautaires" et de "participation de la société civile".

Une attention particulière a également été portée à la question de la santé des Roms, à laquelle une discussion plénière a été entièrement consacrée le deuxième jour du sommet. La santé des Roms est un des aspects les plus importants pour l'inclusion des Roms, et une priorité de la présidence espagnole.

A la fin du sommet, la Troïka des présidences espagnole, belge et hongroise a adopté une déclaration marquant leur engagement commun pour la prise en compte de laquestion Rom dans toutes les politiques et la promotion de l'utilisation des fonds structurels de l'UE pour l'intégration des Roms. Cette déclaration annonce également une feuille de route définissant les activités  de la plate-forme européenne pour l'inclusion des Roms et un suivi du sommet au Conseil.

Ville icône
  • Ville: Cordoue (Espagne)