Chemin de navigation

Dialogue social sectoriel - Industries extractives

Partenaires sociaux

Organisations syndicales Organisations patronales
industriAll European Trade Union Association européenne des industries minières (Euromines)
  Association européenne du charbon et du lignite (EURACOAL)
  Association européenne des minéraux industriels (IMA Europe) 
  Union européenne des producteurs de granulats (UEPG)
  Association des producteurs européens de potasse (APEP)

Le dialogue social dans ce secteur couvre les activités suivantes:

  • l’extraction de houille, de lignite, de fer et d’autres minerais de métaux non ferreux;
  • l’extraction de tourbe et de sel;
  • les autres activités minières et extractives et activités de soutien.

La plupart des activités du secteur sont celles définies par les codes 05 (Extraction de charbon et de lignite), 07 (Extraction de minerais métalliques), 08 (Autres activités extractives) et 09 (Services de soutien aux industries extractives) de la NACE (Rév. 2). Les industries extractives couvrent les matières premières énergétiques et non énergétiques, à l’exclusion du pétrole brut et du gaz naturel.

En 2013, le secteur représentait environ 740 000 emplois dans 19 000 entreprises dans l’UE.

Les priorités du comité sont les suivantes:

  • la santé et la sécurité;
  • les aptitudes et compétences;
  • les limites d’exposition au NO/NO2/CO;
  • le changement climatique et l’obligation qui en résulte de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et la gestion de l’environnement;
  • les matières premières;
  • l'attrait des jeunes pour le secteur;
  • la perte d’emplois dans l’UE découlant de la crise économique, de la baisse de la production, de la fermeture des mines et de la concurrence internationale.

Domaines d'activités et projets

Le comité s’intéresse actuellement aux aspects suivants:

  • la restructuration des différents segments du secteur et la requalification de la main-d’œuvre;
  • la santé et la sécurité (partage des bonnes pratiques, mise en œuvre des programmes de formation, etc.), l’évaluation et la prévention des risques;
  • la feuille de route sur la formation, l’éducation et l'apprentissage tout au long de la vie;
  • le suivi de la mise en œuvre:
    • de la stratégie pour l’union de l’énergie,
    • de la directive sur le captage et le stockage du dioxyde de carbone,
    • de l’initiative «Matières premières»,
    • du partenariat européen d'innovation,
    • du paquet «économie circulaire»;
  • la mise en œuvre du dialogue entre les organisations patronales et syndicales dans les nouveaux pays de l’UE;
  • le catalogue standardisé des professions dans le secteur, qui est élaboré à l’échelle européenne par le groupe de travail «Industries lourdes».

Activités et réunions

Consultez la bibliothèque de ce comité du dialogue social.

Réalisations récentes

  • 2014 – Réaction conjointe concernant le paquet sur le climat et l'énergie à l'horizon 2030
  • 2014 – Avis commun sur le projet de recommandations du SCOEL relatives aux valeurs limites d’exposition professionnelle sur le lieu de travail fixées pour le NO2/NO
  • 2013 – Position commune sur le gel des quotas dans le cadre du régime d'échange de droits d'émission
  • 2012 – Déclaration commune sur l’amélioration future des conditions de travail et de la santé des travailleurs
  • 2012 – Déclaration conjointe «Budapest III» sur la politique charbonnière
  • 2011 – Position commune sur le rapport Reinhard Butikofer
  • 2009 – Projet: «Reconnaître les tendances dans les causes des accidents et promouvoir des lignes directrices et des bonnes pratiques en la matière»

Voir aussi: