Chemin de navigation

Dialogue social sectoriel - Métallurgie

Partenaires sociaux

Organisations syndicales Organisations patronales

IndustriAll

Council of European Employers of the Metal, Engineering and Technology-Based Industries (CEEMET) [Conseil des employeurs européens de la métallurgie, de l'ingénierie et de la technologie]

Le dialogue social dans ce secteur couvre les aspects suivants:

  • la fabrication d'ordinateurs, de produits électroniques et optiques, d'appareils électriques, de machines, de véhicules à moteur et d'autres matériels de transport, ainsi que le travail des métaux;
  • l'installation et la réparation de machines et d'équipements.

Les activités couvertes sont celles définies par les codes suivants de la NACE (Rév. 2): C24.4 (production de métaux précieux et d’autres métaux non ferreux), C25 (ouvrages en métaux, à l'exclusion des machines et du matériel), C26 (fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques), C27 (fabrication d’équipements électriques), C28 (fabrication de machines et équipements), C29 (construction de véhicules automobiles, de remorques et semi-remorques) et C30 (fabrication d’autres équipements de transport).

Dans l’UE, les industries liées au travail des métaux comptent 200 000 entreprises employant quelque 14 millions de travailleurs, hautement qualifiés pour la plupart. Ce secteur consacre 15 % de ses dépenses à la recherche-développement.

Il s’agit du plus grand secteur industriel en Europe, en effectifs comme en valeur ajoutée. La mondialisation et la concurrence internationale, les délocalisations, l'évolution démographique, la numérisation et les préoccupations environnementales constituent les grands défis auxquels le secteur est confronté.

Priorités et projets

Les priorités actuelles du comité sont les suivantes:

  • le renforcement de la base industrielle (Industrie 4.0);
  • une étude conjointe sur la mise en place d’un environnement efficace pour les entreprises;
  • l’attrait de l’enseignement et de la formation professionnels;
  • l’établissement d'une liste d’indicateurs économiques et industriels conjoints et une évaluation qualitative de la situation;
  • la numérisation du travail;
  • l’échange d'information et d’avis sur des projets pertinents.

Activités et réunions

Consultez la bibliothèque de ce comité du dialogue social sectoriel.

Réalisations récentes

  • Résumé des conclusions communes sur la capacité d’adaptation et les formes flexibles d’emploi (2013)
  • Avis conjoint sur la communication «Repenser l’éducation» avec l’industrie (2013)
  • Instrument pour le rétablissement et le renforcement de la compétitivité et la préservation d'emplois durables (2011)
  • Avis commun sur la perméabilité entre l'éducation et la formation professionnelles et l'enseignement supérieur (2011)
  • Avis commun sur une politique industrielle à l'ère de la mondialisation (2011)
  • Instrument pour promouvoir les parcours éducatifs (2011)

Voir également la brochure intitulée A new start for social dialogue» (21.5.2015) et le chapitre 5 de la synthèse «Les relations industrielles en Europe en 2014» (4.3.2015).