Chemin de navigation

Parcours de renforcement des compétences: de nouvelles perspectives pour les adultes

Près de 70 millions d’Européens maîtrisent mal

  • la lecture et l’écriture;
  • le calcul;
  • les outils numériques dans la vie quotidienne.

Sans ces compétences, ils sont exposés à un risque plus élevé de chômage, de pauvreté et d’exclusion sociale.

En juin 2016, la Commission a proposé de mettre en place une «garantie de compétences» pour faire face à ce problème. C’est ainsi qu’est née l’initiative «Parcours de renforcement des compétences», adoptée par le Conseil le 19 décembre 2016.

Elle vise à aider les adultes à acquérir un niveau minimal en lecture, écriture, calcul et compétences numériques, et/ou à acquérir un éventail plus large de compétences en progressant vers une qualification du deuxième cycle de l’enseignement secondaire (niveau 3 ou 4 du Cadre européen des certifications, ou CEC, selon les pays).

À qui s’adresse cet outil?

Le Parcours de renforcement des compétences s’adresse aux adultes ayant un faible niveau de qualifications — par ex., les personnes qui n’ont pas achevé le deuxième cycle de l’enseignement secondaire et qui ne remplissent pas les conditions pour bénéficier du soutien de la garantie pour la jeunesse.
Ces personnes peuvent occuper un emploi ou être au chômage ou économiquement inactives, tout en ayant besoin de renforcer leurs compétences de base. Les États membres peuvent définir des groupes cibles prioritaires pour cette initiative, en fonction de la situation nationale.

Quelle aide sera disponible?

Pour améliorer leur accès à un apprentissage de qualité, les adultes ayant un faible niveau de qualifications pourront recourir au Parcours de renforcement des compétences, qui se compose de trois étapes.

  • Étape 1 – Évaluation des compétences

Les participants recensent leurs compétences et leurs besoins de renforcement. Ce processus peut prendre la forme d’un «bilan de compétences»: une évaluation des compétences servant à élaborer une offre de formation adaptée.

  • Étape 2 – Offre de formation

Les bénéficiaires recevront une offre en matière d’éducation et de formation répondant aux besoins recensés dans l’évaluation des compétences. Cette offre doit viser à renforcer la lecture, l’écriture, le calcul ou les compétences numériques, ou permettre de progresser vers un niveau plus élevé de qualifications, répondant aux besoins du marché du travail.

  • Étape 3 – Validation et reconnaissance

Les bénéficiaires pourront faire valider et reconnaître les compétences acquises.  

Fonctionnement

Les modalités dépendront des structures existantes et varieront selon les États membres. De nombreux pays proposent déjà des éléments de renforcement des compétences, sur lesquels ils peuvent s’appuyer pour mettre en œuvre cette nouvelle initiative en coopération avec les partenaires sociaux, les prestataires d’enseignement et de formation, les autorités locales et régionales, etc.

L’initiative reposera sur des mesures:

  • de communication;
  • d’orientation;
  • de soutien.

Quel soutien apportera l’UE?

Les États membres pourront compter sur le soutien de la Commission pour la mise en œuvre de l’initiative. L’aide financière pourra provenir de plusieurs sources:

Outre les 27 milliards d’euros du FSE destinés à l’éducation, à la formation, aux compétences et à l’apprentissage tout au long de la vie, un budget supplémentaire de 21,2 milliards d’euros a été affecté, pour la période 2014-2020, à l’inclusion sociale, et un autre de 30,8 milliards d’euros à la promotion d’emplois durables et de qualité. Les États membres comptent aider environ 8 millions de personnes peu qualifiées rien qu'avec les fonds pour l’éducation et la formation issus du FSE.

Une nouvelle stratégie en matière de compétences pour l'Europe

L’éducation et la formation des adultes est une composante essentielle de la stratégie à long terme de la Commission.

Le Parcours de renforcement des compétences est la principale proposition législative de la «nouvelle stratégie en matière de compétences pour l’Europe». Cette stratégie, adoptée le 10 juin 2016, est une des principales priorités politiques de l’Union européenne pour 2017. Elle comprend 10 propositions de mesures à prendre dans les deux prochaines années.

Grandir ensemble

La plateforme électronique pour l’éducation et la formation des adultes en Europe (EPALE) est un outil multilingue ouvert:

  • aux enseignants;
  • aux formateurs;
  • aux chercheurs;
  • aux universitaires;
  • aux responsables politiques;
  • à toute personne active professionnellement dans l’éducation et la formation des adultes en Europe.

Outre de nombreuses informations sur les bonnes pratiques, EPALE héberge des «communautés de pratiques»: des forums en ligne où des personnes ayant des intérêts similaires dans le domaine de la formation pour adultes peuvent se réunir au sein d’un espace commun d’échange d’informations, d’avis et de bonnes pratiques, afin de faire bouger les choses. Vous pouvez rejoindre la communauté de pratiques consacrée au Parcours de renforcement des compétences.