Chemin de navigation

Actualité rss

City Strategy : un programme de lutte contre le chômage et la pauvreté infantile en milieu urbain (Royaume-Uni)

06/07/2009

La « City Strategy » a pour objectif d'accroître l'aide aux personnes sans emploi dans les quartiers les plus défavorisés du Royaume-Uni, et ce grâce à une approche ascendante qui accorde plus de pouvoir décisionnel et financier aux autorités locales.

Pays hôte : Royaume-Uni

Lieu et date : 6. - 7.7.2009

Pays pairs : Autriche - Bulgarie - France - Grèce - Lettonie - Lituanie - Norvège - Portugal - République Tchèque - Serbie

Parties prenantes : ESN, Eurocities

L'idée est de tester comment combiner au mieux le travail des agences gouvernementales, des administrations locales, du secteur privé et des associations bénévoles dans le cadre d'un partenariat mais aussi de savoir dans quelle mesure les parties intéressées au niveau local peuvent faire davantage en conjuguant leurs efforts pour des priorités communes tout en ayant plus de liberté pour innover. Le but est d'offrir aux personnes sans emploi le soutien nécessaire pour trouver du travail et s'y épanouir en garantissant que les services locaux pour l'emploi et pour l'amélioration des compétences sont adaptés aux besoins des employeurs locaux mais aussi des habitants. Le pays hôte souhaite que cette stratégie contribue aux objectifs à long terme du gouvernement britannique : l'accroissement du nombre de personnes en emploi et la lutte contre la pauvreté infantile.

Des projets pilotes ont été menés dans 15 zones (qualifiées de « pathfinders » ; ce sont principalement de grandes villes et autres zones urbaines où les taux d'emploi sont les plus éloignés de la cible britannique des 80%) et les ministres se sont mis d'accord pour que le Ministère du travail et des retraites (DWP) continue à les soutenir jusqu'en mars 2011.

Chacune de ces zones a accepté de se fixer des objectifs standard à atteindre en terme de diminution du nombre de personnes recevant des indemnités de chômage et de hausse du taux d'emploi local. Dans les zones regroupant une population importante de minorités ethniques, le ministère a approuvé un objectif local supplémentaire visant la réduction du nombre de personnes issues de minorités ethniques sans emploi.

L'évaluation initiale de ce programme, qui a bénéficié de 65 millions de livres (entre 70 et 75 millions d'euros) entre 2007 et 2009 dans le cadre du financement gouvernemental, a révélé qu'il a agit en tant que catalyseur à différents niveaux : une meilleure coordination entre les activités locales et la politique nationale, une priorité accrue accordée à la baisse du chômage, une hausse des ressources locales à la fois en termes financiers mais aussi de capacité de personnel, et davantage de responsabilité de la part des personnes impliquées par rapport à la réalisation des objectifs.

Peer Review manager

Mme Katja Korolkova (ÖSB Consulting GmbH)


autres actualités

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+