Contact   |   Recherche  
Introduction
Science et gouvernance
Ethique
Sensibilisation à la science
Jeunes et sciences
Femmes et sciences
Plan d'action
FP6 Calls
Science et société
Science et Société Graphic element
 

Science et gouvernance

L'objectif est de développer de meilleures relations entre les décideurs, les scientifiques, les experts, et la société en général.

Promouvoir le dialogue et la participation des citoyens

Des forums "Science et société" de grande envergure auxquels participeront les chercheurs et les citoyens concernés seront organisés aux niveaux local et régional afin de souligner clairement que la science est au service de la société dans son ensemble. En 2005, la Commission européenne "mettra le train sur les rails" au niveau communautaire avec une "Convention européenne de la science" qui réunira une gamme aussi large que possible de parties intéressées.

Les processus participatifs destinés à aider les citoyens et les associations qui les représentent à exprimer leurs espoirs et leurs préoccupations dans le domaine de la science et de la technologie seront stimulés dans l'ensemble de l'Espace européen de la recherche, notamment par un échange d'expériences ou un soutien direct.

La science au cœur de la définition des politiques

La Commission européenne sollicite souvent l'avis d'experts scientifiques pour éclairer la formulation des politiques. Trois nouvelles actions sont en cours pour élargir et renforcer ce processus de consultation.

Des lignes directrices pour l'utilisation de l'expertise

Un ensemble de lignes directrices est actuellement constitué à l'intention des départements de la Commission pour tous les cas où l'avis d'un expert est demandé et utilisé pour l'élaboration d'une politique. L'objectif de cette mesure est de contribuer à construire une solide base de connaissances, et de garantir la crédibilité de la procédure suivie. Les lignes directrices encourageront notamment les consultations d'un grand nombre d'experts, veilleront à ce que leur avis soit publié, et demanderont à la Commission d'expliquer comment elle a tenu compte de cet avis dans ses propositions. Ces lignes directrices devraient aussi proposer des mécanismes de participation pour les citoyens, les acteurs concernés et les organisations de la société civile.

Un réseau de scientifiques sur Internet - SINAPSE

La Commission européenne s'emploie à créer un réseau baptisé SINAPSE (Scientific INformAtion for Policy Support in Europe), dont l'objectif premier est une meilleure mobilisation des connaissances scientifiques pour la définition des politiques. Il sera opérationnel en 2003, et aura de multiples fonctions. Premièrement, les pouvoirs publics qui souhaitent obtenir l'avis d'experts sur des questions scientifiques auront l'opportunité de vérifier si des travaux ont déjà été menés sur le sujet grâce à une bibliothèque électronique d'opinions et d'avis scientifiques précédents. Deuxièmement, la Commission pourra procéder à des consultations scientifiques informelles. Troisièmement, la communauté scientifique et d'autres parties prenantes auront la possibilité d'envoyer des signaux d'alarme et d'attirer l'attention des pouvoirs publics dans toute l'Europe sur des questions scientifiques qu'il y a lieu d'examiner ou qui du moins gagneraient à être prises en considération. L'intention est non seulement de détecter plus efficacement des crises potentielles, mais aussi de partager des observations et des expériences qui pourraient être exploitées à l'échelle européenne. Enfin, les organisations et les scientifiques membres du réseau électronique disposeront d'un outil de communication convivial et sécurisé.

Un avis sur la recherche

Le Comité consultatif européen pour la recherche conseille la Commission sur la conception et la mise en œuvre de la politique européenne de la recherche. Il s'agit d'un groupe d'experts indépendants de haut niveau composé de 45 membres issus des milieux industriels et universitaires d'Europe. Il s'intéresse plus particulièrement à l'Espace européen de la recherche et aux Programmes-cadres de l'Union pour la RDT.

L'impact des conseils scientifiques sur la gestion des crises et le rôle des médias

Les véritables crises, les sujets à controverse, les attitudes et même les craintes concernant la science et la technologie sont autant de sujets délicats pour lesquels le public s'en remet essentiellement aux médias pour apprendre, analyser et se faire une opinion. Il est donc essentiel de fournir des exemples de bonnes pratiques pour la coopération civique et la communication d'informations scientifiques. Documents de la conférence " Conseils scientifiques, gestions des crises et médias " qui s'est tenue en juin 2003.

 

 
Elément graphique
Line
     
Quoi de neuf ? | Nouvelles | Documents | Liens | Contacts HAUT
   
Quoi de neuf ? Nouvelles Documents Liens Contacts