Contact   |   Recherche  
Introduction
Science et gouvernance
Ethique
Sensibilisation à la science
Jeunes et sciences
Femmes et sciences
Plan d'action
FP6 Calls
Science et société
Science et Société Graphic element
 

1.3  Dialoguer avec les citoyens

L’acquisition d’une culture scientifique et technologique de base chez les citoyens européens et une information régulière du public par les experts ne sont pas, en soi, suffisantes pour permettre de se forger une opinion. Un vrai dialogue doit donc s’instaurer entre science et société. Ces dernières années ont vu se multiplier des initiatives dans ce sens : conférences de consensus (1) , jurys de citoyens (2) , consultations nationales et régionales, forums électroniques, programmes de prospective participatifs, etc. sont apparus pour satisfaire ce besoin de compréhension mutuelle. Les États Membres et la Commission devront favoriser ce type de dialogue à tous les niveaux, européen, national, régional et local.

Vers l’établissement d’un dialogue au niveau européen

L’établissement d’un dialogue au niveau européen exige une coopération étroite entre un large éventail de parties intéressées provenant d’organisations de recherche, de pouvoirs publics, des médias, des citoyens, de la société civile, des entreprises, etc. La communauté scientifique et technologique jouera un rôle essentiel en présentant des questions intéressant le grand public et en contribuant au débat.

Action 19

La Commission examinera, avec des représentants de la communauté scientifique européenne intéressés à la promotion de la science, la faisabilité d’organiser régulièrement des événements très visibles et de haute qualité (“Une convention européenne pour la science”). La Commission apporterait son soutien à l’organisation d’un événement inaugural important en 2004 auquel participerait un éventail le plus large possible de parties intéressées dans le domaine de la science et de la technologie (3) au niveau européen.

Dialogues locaux et régionaux “Science et Société”

Les niveaux locaux et régionaux se prêtent bien au dialogue “science et société” lorsque les sujets traités sont d’intérêt direct pour les citoyens (environnement, développement durable, santé, sécurité, transports urbains, etc.). Il serait souhaitable de favoriser la participation de scientifiques à des forums et auditions initiés au niveau local, régional et inter-régional (notamment transfrontalier), lorsque ces thèmes sont aussi d’intérêt pan-européens.

Action 20

La tenue de forums locaux et régionaux “science et société” sera favorisée, entre autres, par le développement d’une base de données recensant des scientifiques sensibilisés aux métiers de la communication.

Développement du réseau européen des “Science Shops (4) ”

Il existe par ailleurs en Europe divers types de “Science Shops” proches des citoyens où la science est mise à disposition des communautés locales et des associations à but non lucratif (le projet SCIPAS, financé par le cinquième programme-cadre, a permis de mettre en place un réseau européen ouvert des “Science shops”). Hébergées par des universités ou indépendantes, elles ont en commun de répondre à des demandes de citoyens, d’associations de citoyens ou d’ONG sur les sujets scientifiques les plus divers. Les “Science Shops” ont vu le jour aux Pays Bas dans les années 70 et le concept a été repris dans une dizaine de pays à travers le monde. Plus d’une soixantaine d’entre elles sont aujourd’hui actives en Europe, principalement aux Pays-Bas, en Allemagne, en Autriche, au Royaume Uni et en France.

La diversité et l’étendue des questions abordées est devenue telle que les centres les plus performants éprouvent des difficultés à satisfaire la demande. Les “Science Shops” gagneraient à se regrouper, avec le concours de la Commission, pour mettre en commun leurs ressources, leurs travaux et leurs expériences.

Action 21

La mise en réseau des “Science Shops” dans les régions de l’Union et des pays candidats sera encouragée notamment par la création d’un inventaire permanent et d’une structure de diffusion des travaux effectués pour le compte des citoyens et des associations (par exemple, base de données,…), ainsi que par le développement d’outils promotionnels.


(1) Les conférences de consensus, contrairement à leur appellation, provoque habituellement des débats entre les experts et les citoyens sur des nouveaux sujets pour lesquels la réglementation n’existe pas encore.

(2) Les jurys de citoyens cherchent habituellement à guider les processus de décision pour lesquels les grandes lignes de la solution finale ont déjà été retenues (e.g. localisation d’un site de dépôt pour des déchets).

(3) Cette convention pourrait s’inspirer des événements annuels organisés depuis longtemps, et dont la réputation n’est plus à faire, par l’American Association for the Advancement of Science

(4) C’est la forme anglaise qui est généralement utilisée.

 

<< précédent
retour à l'index
suivant >>
 
 
Line
     
Quoi de neuf ? | Nouvelles | Documents | Liens | Contacts HAUT
   
Quoi de neuf ? Nouvelles Documents Liens Contacts