Contact   |   Recherche  
Introduction
Science et gouvernance
Ethique
Sensibilisation à la science
Jeunes et sciences
Femmes et sciences
Plan d'action
FP6 Calls
Science et société
Science et Société Graphic element
 

Préface de Philippe Busquin

Dans une société de la connaissance, une gouvernance démocratique doit assurer aux citoyens les moyens de participer, en toute connaissance de cause, aux choix des options offertes par un progrès scientifique et technologique responsable.

Le dernier Eurobaromètre publié par la Commission montre toute l’étendue des progrès à accomplir dans ce domaine : même si les scientifiques recueillent encore la confiance des européens, la moitié de ces derniers seulement se disent intéressés par la science et beaucoup s’estiment mal informés.

Le Plan d’action “Science et société” de la Commission Européenne entend donc rassembler les énergies au niveau européen pour développer des relations plus fortes et plus harmonieuses entre la science et la société.

Il se trouve à la confluence de trois grands débats communautaires.

Il s’inscrit tout d’abord dans la démarche de Lisbonne et soutient l’objectif stratégique que s’est fixé l’Union Européenne de devenir, en 2010, l’économie basée sur la connaissance la plus dynamique et la plus compétitive du monde.

Il s’inscrit aussi dans la dynamique de création de l’Espace Européen de la Recherche, initiée en janvier 2000 par la Commission Européenne, et dans le prolongement du document des services de la Commission de novembre 2000 “Science, société et citoyens en Europe” qui a lancé le débat dans ce domaine.

Et en troisième lieu, il entend apporter une contribution à la mise en œuvre du Livre Blanc sur la Gouvernance Européenne et au débat sur le futur de l’Europe.

Son ambition est de traduire en réalisations concrètes les idées relatives au lien science et société recueillies dans ces débats. A cette fin, il propose trente huit actions à entreprendre conjointement avec les Etats Membres, les autorités régionales, les scientifiques, les décideurs politiques, les entreprises et d’autres acteurs encore de la société civile.

Ses champs d’action toucheront aux domaines de l’éducation, de la culture scientifique et technologique, à la participation des citoyens et de la société civile à la définition et la mise en œuvre des politiques scientifiques en Europe, et enfin, à l’utilisation de connaissances scientifiques respectueuses de règles éthiques communes dans la définition de politiques responsables.

Tout comme pour la création de l’Espace Européen de la Recherche, ce Plan d’action n’aura un impact significatif que dans la mesure où les Etats Membres s’investiront eux-mêmes dans un effort commun et coordonné. La Com­mission, quant à elle, agira comme un catalyseur, créant sens et cohérence au niveau communautaire.

Philippe Busquin
Membre de la Commission européenne
en charge de la recherche

 


retour à l'index
suivant >>
 
Elément graphique
Line
     
Quoi de neuf ? | Nouvelles | Documents | Liens | Contacts HAUT
   
Quoi de neuf ? Nouvelles Documents Liens Contacts