Avis juridique important
   
Contact   |   Recherche   
RDT info logoMagazine de la recherche européenne Numéro spécial - Mai 2005    
Top
 ACCUEIL
 SOMMAIRE
 EDITORIAL

Télécharger le pdf de en fr


Title  SCAR et IASC: rassembler les nations

Le Comité scientifique pour la recherche antarctique (SCAR) et le Comité arctique international de la science (IASC), constituent des organisations séparées mais parallèles travaillant pour ou en collaboration avec le Conseil international pour la science (ICSU/CIUS) afin de faciliter les initiatives internationales de recherche polaire dans toutes les disciplines. Les deux comités comptent parmi leurs membres les nations de recherche polaire les plus actives d’Europe.

SCAR
Initialement établi en 1957 en tant que Comité spécial pour la recherche antarctique du CIUS chargé de coordonner le travail de douze nations participant à l’Année géophysique internationale de 1957-1958, le SCAR demeure la seule organisation internationale non gouvernementale pouvant compter sur l’expérience et les compétences de scientifiques de tous les pays et dans toutes les disciplines pour initier et coordonner des missions de recherche scientifique en Antarctique. En cette qualité, le SCAR est également une source de conseils incontestable sur de nombreuses questions scientifiques concernant l’Antarctique. Il a notamment émis des avis relatifs au Traité sur l’Antarctique au cours de ces 30 dernières années.

La communauté scientifique internationale du SCAR se rassemble tous les deux ans à la réunion des délégués du SCAR. La dernière s’est tenue en octobre 2004 à l’Institut Alfred Wegener (AWI) à Bremerhaven en Allemagne et le Secrétariat du SCAR est basé au Scott Polar Research Institute (SPRI) à Cambridge.

IASC
Fondé en 1990, l’IASC, à l’instar du SCAR, est une organisation non gouvernementale dont le but est d’encourager et de faciliter la coopération dans tous les domaines de la recherche en Arctique, dans tous les pays qui y sont engagés et dans toutes les zones de la région arctique.

Les 18 organisations membres de l’IASC sont des organisations scientifiques nationales couvrant tous les domaines de la recherche en Arctique et l’IASC agit en tant que forum consultatif pour les propositions de recherche, encourageant plus particulièrement celles ayant une vocation circumarctique ou de coopération. Selon le professeur Patrick J. Webber, président de l’IASC, la prochaine grande priorité est d’établir un programme scientifique international planifié et recommandé par l’IASC.

Avec un secrétariat basé à Oslo en Norvège, la communauté scientifique de l’IASC se rassemble une fois par an à la réunion du conseil de l’IASC, la dernière ayant eu lieu à Reykjavik, Islande, le 22 avril 2004.

    
  Top
Dossier 1 2 3 4 5 6

POUR EN SAVOIR PLUS

CONTACTS