IMAGE DE SCIENCE

Les secrets des gonades

© CNRS Photothèque/Brigitte Moniot
© CNRS Photothèque/Brigitte Moniot

Observation au microscope d’une coupe histologique d’ovaire embryonnaire de souris. Un protocole d’immunohistochimie utilisant des anticorps spécifiques couplés à des marqueurs fluorescents permet de visualiser des protéines spécifiques de ce tissu. L’image obtenue donne les moyens de caractériser le sexe et le stade de différenciation de la gonade utilisée. Cette recherche est menée à l’Institut de génétique humaine de Montpellier (FR) par une équipe de 9 personnes, dont 6 femmes, sous la direction de l’une d’elles. Cette observation a été réalisée par Brigitte Moniot, biologiste, dont les recherches sont basées sur l’étude de l’expression des gènes et des protéines au cours du développement et de la mise en place des gonades.


Haut de page