Mer nourricière

©Greenpeace/Gavin Newman ©Greenpeace/Gavin Newman
©WWF-Canon/Isaac Vega ©WWF-Canon/Isaac Vega
©WWF-Canon/Mike R.Jackson ©WWF-Canon/Mike R.Jackson

Longtemps censée être inépuisable, la mer se vide de sa vie. Selon le WWF, 76% des stocks de poissons commercialisés sont surexploités ou près de l'être. 300 000 mammifères marins sont piégés chaque année. La «pêche durable» n'est cependant pas un mythe. Il suffirait que les prises n'excèdent pas le socle renouvelable des ressources. Cette gestion implique une réglementation, des modalités de capture, des zones marines protégées.

Face aux besoins, l'aquaculture peut être un atout alimentaire, si elle est réalisée dans des conditions contrôlées, tant pour les produits d'élevage que les espèces sauvages voisines ou l'environnement côtier. Protégé et bien géré, l'océan déborde de richesses. Il offre également des pistes à la recherche pharmaceutique et aux énergies nouvelles, notamment par la force de ses vagues.


Haut de page