AVIS JURIDIQUE IMPORTANT. Les informations qui figurent sur ce site sont soumises à une clause de non-responsabilité et sont protégées par un copyright
Recherche
CastellanoDanskDeutschEllinikaEnglishFrançaisItalianoNederlandsPortuguêsSuomiSvenska
 
Europa  > Commission européenne  > Recherche > Communiqués de presse 
 
    

Espace européen de la recherche

    

Programmes de recherche

Nouveau programme cadre
(2002-2006)
  
Cinquième Programme-cadre
(1998-2002)
  
Questions les plus fréquemment posées
  
Quatrième programme cadre (1994-1998)
    

Pourquoi la recherche  européenne?

    
Quoi de neuf?
    

Publications

    

Liens

    

 

Invitation à la presse

OGM: y a-t-il des risques?
- Lancement d'une Table ronde européenne sur la sécurité des OGM

 

Bruxelles, 8 octobre 2001

 

Mots-clés: OGM (organismes génétiquement modifiés), sécurité, recherche

Invitation à la presse le 9 octobre 2001 à 12:15,
EMBARGO: 9 octobre 2001 à 12:00 (HEC)


Aujourd'hui, la Commission lancera une table ronde sur la recherche en matière de sécurité des OGM (organismes génétiquement modifiés). A l'initiative du Commissaire à la Recherche Philippe Busquin, elle rassemblera les chercheurs européens et d'autres acteurs intéressés par la bio-sécurité, tels que les associations de consommateurs, les administrations nationales et l'industrie, pour exploiter les connaissances les plus récentes en vue d'une utilisation sûre des OGM. La table ronde permettra également aux parties intéressées d'examiner les avancées scientifiques et technologiques réalisées dans l'Espace européen de la recherche et d'identifier de nouveaux secteurs de recherche.

Par ailleurs, la Commission publie aujourd'hui un rapport sur les recherches en bio-sécurité qu'elle a soutenues depuis plus de 15 ans. La recherche sur les plantes transgéniques et les produits dérivés développés et commercialisés jusqu'ici, suite aux procédures habituelles d'évaluation des risques, n'a montré aucun nouveau risque pour la santé des personnes ou l'environnement, au-delà des incertitudes normales liées à toute culture. En effet, l'utilisation de technologies plus précises et l'existence de cadres réglementaires plus stricts rendent ces végétaux probablement encore plus sûrs que les plantes et les produits alimentaires classiques. Quand bien même il y aurait des effets imprévus sur l'environnement - aucun n'est apparu jusqu'à présent - ceux-ci devraient être rapidement détectés par nos moyens de contrôle. D'autre part, les bénéfices de ces plantes et de ces produits pour la santé des personnes et pour l'environnement deviennent de plus en plus évidents.

La table ronde sur la sécurité des OGM cherche à renforcer le point de vue de la science dans le débat en établissant un forum de discussion permanent sur les résultats de la recherche concernant les bénéfices et les risques inhérents aux OGM. Selon Philippe Busquin, « Entre l’enthousiasme excessif de certains « croisés » des OGM et le radicalisme d’une minorité de leurs opposants, il y a un besoin urgent de trouver une place pour un compromis raisonnable, basé sur des arguments scientifiques solides et mesurés en faveur d’une évaluation et d’une gestion prudente du risque. Il s’agit également d’un exercice visant à rapprocher la science de la société, en impliquant les scientifiques et les parties intéressées dans une discussion sur les résultats de la recherche et dans une réflexion commune en vue de mieux coordonner les recherches à l'avenir en Europe. »

La table ronde vise à présenter à un grand nombre d'acteurs européens les résultats de la recherche soutenue par l'Union et, dans l'esprit de l’Espace européen de la recherche, les activités nationales, menées dans l'UE et ailleurs, ainsi que les activités internationales pertinentes. Elle cherche à dépasser les préjudices existants et à éviter la polarisation des opinions. Elle vise à encourager un vrai dialogue et à devenir le lieu privilégié pour un débat structuré, permettant à toutes les parties en présence de mieux connaître les points de vue et les valeurs de chacun.

La première réunion de la table ronde sera consacrée à une plante transgénique spécifique, le maïs Bt, qui a été l'une des premières cultures génétiquement modifiées à avoir été approuvée en Europe (le 23 janvier 1997). Un programme a été établi par les États membres à un stade précoce afin de contrôler la résistance des insectes au maïs Bt et évaluer tout effet potentiellement nuisible pour la santé des personnes et de l'environnement. D'autres facteurs expliquent ce choix:

  • au moins un État membre (l’Espagne) a une expérience pratique de production du maïs Bt et le maïs classique est largement cultivé;
  • certains États membres ont interdit le maïs Bt sur leur territoire;
  • de nombreuses recherches ont été consacrées au maïs Bt et la plupart des résultats ont été publiés;
  • de larges surfaces sont consacrées à la culture du maïs Bt dans les pays tiers (États-Unis principalement), lesquels ont également des programmes de contrôle.
Recherche soutenue par l’UE sur la sécurité des OGM: l'examen des résultats

En concomitance avec le lancement de la table ronde, la Commission publie un examen des résultats de la recherche en bio-sécurité qu'elle a soutenue pendant plus de 15 ans à travers 81 projets, financés à hauteur de 70 millions d’euros par l'Union et impliquant plus de 400 équipes de toutes les régions d'Europe.

La recherche en matière de bio-sécurité au cours du dernier quart de siècle a joué un rôle clé en accompagnant le développement et la diffusion des produits de la biotechnologie moderne, dans l'agroalimentaire et l'environnement. Les bénéfices engendrés par des méthodes plus précises deviennent de plus en plus évidents et les risques hypothétiques ont été - et continuent à être - pris en compte par des méthodes de recherche adaptées. Les bonnes nouvelles – à savoir qu’aucun problème significatif n’a été rencontré – n’atteignent pas toujours le débat public et politique.

Les résultats de la recherche et d’une expérience pratique grandissante, introduits dans les politiques de régulation et de gestion des risques, ont permis à ces mêmes résultats d’être régulièrement mis à jour pour faciliter l'innovation, contribuant ainsi à l’actualisation des connaissances en matière de sécurité et au renforcement durable de la confiance du public dans la technologie et ses produits.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

  1. La table ronde est présentée sur le site web "Biosociety" de la Commission: http://ec.europa.eu/research/biosociety/index_en.htm
  2. La publication est accessible en ligne à l’adresse suivante: http://ec.europa.eu/research/quality-of-life/gmo/
  3. Un numéro spécial de la revue RTD info sur les plantes génétiquement modifiées a été publié en septembre 2001: 
Mark Cantley, programme « Qualité de la Vie », DG Recherche
Tél.: + 32-2-296.72.50; Fax: + 32-2-296.43.22
E:mail:
mark.cantley@ec.europa.eu

Michel Claessens, Unité "Information et Communication", DG Recherche
Tél : +32-2-295.99.71; Fax: +32-2-295.82.20
E-mail: michel.claessens@ec.europa.eu


Bruxelles, 10 octobre 2001 
Lancement de la Table ronde européenne sur la sécurité des OGM

Programme du briefing à la presse:

Temps

Orateur

12:15

P. Busquin, Commissaire à la Recherche

12:25

Dr Phil Dale, John Innes Institute of Plant Science Research (UK), spécialiste de génétique végétale et membre de la table ronde européenne

12:35

Discussion

 

Pour de plus amples informations sur la DG Recherche et les communiqués de presse précédents, visitez notre site WEB à l’adresse:
http://ec.europa.eu/research/index.html

Pour de plus amples informations sur les activités de recherche de l'Union européenne dans le domaine des sciences et des technologies du vivant:
http://cordis.europa.eu/life/

 

              

Communiqués de presse I Quoi de neuf sur les pages recherche? I HAUT Haut