AVERTISSEMENT JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site font l'objet d'uneclause de non-responsabilitéet d'une déclaration concernant les droits d'auteur
 
  |   Contact   |   Recherche sur EUROPA  
Recherche européenne - L'info - Homepage
Graphic element
'Weekly Headlines' en anglais RDT info magazine homepage Agenda Communiqués de presse Contacts
Graphic element
image Recherche européenne - L'info > Recherche et Société > Vous avez dit "Vieux Continent"?
image image
image image image Parution : 08/06/2001
  image Vous avez dit
"Vieux Continent"?
RDT info 30
image  
   
  L'évolution démographique de l'Europe constitue-t-elle une bombe à retardement ? Les scientifiques sont unanimes sur le constat des chiffres, même si les scénarios qu'en tirent les chercheurs en sciences économiques et sociales peuvent différer. Le phénomène du baby boom est bel et bien derrière nous.
   
     
   

Alors qu'ils constituent aujourd'hui 13% de la population mondiale, les Européens en représenteront 7% dans le demi-siècle qui vient. Avec une population globale stagnante, leur âge moyen passera de 36 ans en 1995 à 45 ans en 2025. Ce changement considérable résulte d'un double mouvement : une importante augmentation des plus de 65 ans - en particulier des plus de 80 ans - et une décroissance d'au moins 10% des 15-29 ans.

Ce basculement spectaculaire interpelle les responsables européens, qui en soulignent le caractère préoccupant. L'un des problèmes les plus débattu est de savoir comment un petit nombre d'actifs alimentera les fonds de retraite, dans des sociétés vieillissantes, aux dépenses sociales en hausse, et dont les ressources économiques risquent de souffrir de morosité du fait même de l'inversion de la pyramide des âges.

Une autre dimension essentielle de ce bouleversement est liée à l'avènement de la "société de la connaissance", rendue inéluctable par l'évolution scientifique et technologique. Comment les politiques d'éducation et de formation, responsables de l'optimisation du potentiel de "matière grise" et de compétences, s'adapteront-elles à cette nouvelle configuration démographique ?

Deux thèses sont en présence. L'une, développée notamment lors du Conseil des ministres européens de la Recherche et de l'Education, en mars dernier, consiste à soutenir les politiques en faveur des jeunes générations. Il s'agit, en quelque sorte, de compenser la diminution de leurs effectifs par un accroissement de leur valeur ajoutée.

L'autre, inscrite dans le macro-projet de recherche prospective Futures développé par l'IPTS (Institut de prospective scientifique et technologique du Centre Commun de Recherche, établi à Séville), insiste sur l'importance à donner à la revalorisation des classes plus âgées, en donnant la priorité au concept "d'éducation tout au long de la vie".

L'approfondissement de ces deux pistes - plus complémentaires qu'exclusives - ouvre un débat particulièrement crucial pour le devenir de l'Europe.

image
 
image
 

Recherche européenne - L'info - Homepage
Graphic
'Weekly Headlines' en anglais RDT info magazine homepage Agenda Communiqués de presse Contacts
Graphic