Bandeau Avis juridique important
   
Contact   |   Recherche   
La coopération internationale de la recherche
élément graphique Home
élément graphique Présentation
élément graphique Soins médicaux
élément graphique Sécurité alimentaire
élément graphique Environnement
élément graphique Actions futures
   
image image
élément graphique Autres projets thématiques

 

image

Sécurité alimentaire

Planter les graines d’une vie meilleure

Comme l’attestent les famines survenant périodiquement dans des pays comme le Niger et l’Ethiopie, il est indispensable pour la survie et le bien-être général des populations que soit assuré un approvisionnement adapté, sain et constant, de nourriture et d'eau potable.

Le régime alimentaire de l’homme provient d’un certain nombre de sources principales, incluant notamment les plantes cultivées, les animaux domestiqués et le poisson. La sécurité alimentaire dépend de notre capacité à accéder à des approvisionnements suffisants de produits alimentaires sains, sur lesquels nous puissions compter. Mais les crises économiques et politiques mettent la sécurité alimentaire en péril, surtout lorsque les canaux de distribution alimentaire sont soumis à la pression de la croissance de la population, des modifications de styles de vie, des changements climatiques (qui peuvent être bénéfiques ou néfastes), de la généralisation de la déforestation et de la désertification, ainsi qu’une urbanisation rapide. Ceci signifie que toute dégradation ou défaillance peut entraîner des conséquences potentiellement désastreuses.

Surmonter les jours difficiles

La recherche sur la sécheresse, sur la résistance aux organismes nuisibles et sur la tolérance aux agressions abiotiques peut contribuer à garantir la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables du monde vivant dans des régions délaissées. Grâce à la coopération internationale, les scientifiques peuvent développer des cultures plus robustes capables de résister à des conditions climatiques locales extrêmes et faire face aux insectes nuisibles d’une manière plus équilibrée et plus respectueuse de l’environnement que par l’utilisation des pesticides chimiques disponibles actuellement.

En outre, l’INCO peut participer à la recherche de solutions contre les nouvelles menaces sur la santé des animaux de basse-cour, comme dans l’effort mené au niveau international pour comprendre le déclenchement de la grippe aviaire en Asie. Elle peut aussi aider à améliorer la qualité du poisson d'élevage pour la santé des consommateurs en trouvant des alternatives à l'utilisation des antibiotiques dans leur alimentation.

Les deux visages de El Niño

El Niño est un phénomène qui bouleverse les habitudes liées au climat et au milieu marin dans les régions tropicales de l’Océan Pacifique. Parmi ses conséquences, on peut citer la baisse des prises de poisson au large du Pérou et du Chili, l'augmentation des pluies dans certaines régions du continent américain, qui a entraîné des inondations destructrices, et une sécheresse dans la région du Pacifique Ouest qui a provoqué, entre autres, des feux de broussailles dévastateurs en Australie. Le projet ELNIÑO financé par l’UE a découvert que les années pluvieuses d’El Niño pouvaient avoir des conséquences extrêmement positives sur la productivité des plantes et des animaux dans les écosystèmes semi-arides. Il a étudié la manière dont l'accroissement de la pluviométrie pouvait être utilisé pour provoquer la régénération des arbres indigènes dans des zones dégradées du Chili et du Pérou. Les chercheurs ont découvert que les épisodes El Niño peuvent effectivement amener une renaissance de la forêt, mais que de grandes différences régionales subsistent.

Du maïs, quelles que soient les conditions

Le maïs représente l'un des aliments de base principaux en Amérique latine et dans certaines régions d'Afrique. En termes de poids, le maïs produit chaque année au niveau mondial dépasse tous les autres grains. A cause de l’augmentation de l’acidité du sol et de l’exploitation de terres moins productives, il faut trouver des moyens de faire pousser le maïs dans ces conditions (la maïs a des racines peu profondes et nécessite des pluies régulières). Le projet MA?S POUR SOLS ACIDES est un projet soutenu par l’UE qui a développé des stratégies de production évoluées pour cultiver durablement le maïs sur des sols à acidité élevée dans les pays tropicaux en développement. Il a amélioré les pratiques d’agriculture et a formé un grand nombre de jeunes scientifiques pour augmenter l'impact du projet.

Top

 

  page 1 page 2 page 3 page 4 page 5
élément graphique