Navigation path

Claudie Haigneré

President, Universcience, Paris

Claudie Haigneré

Après avoir été nommée à la présidence de la Cité des sciences et de l’industrie, ainsi qu’à la présidence du conseil d’administration du Palais de la découverte le 16 avril 2009, Claudie Haigneré est, depuis le 16 février 2010, Présidente d’Universcience, le nouvel établissement public issu de ce regroupement.

A ce titre, elle est également Présidente du Conseil d’administration de la Géode et Vice-Présidente de la Fondation Villette entreprises.

Claudie Haigneré est Docteur en médecine, titulaire de certificats d’études spécialisées en rhumatologie et en médecine aéronautique et spatiale et d’un Doctorat ès Sciences, Docteur Honoris Causa de l’Ecole Polytechnique de Lausanne et de la Faculté de Mons.

A 54 ans, elle est la première femme astronaute française (sélectionnée par le Centre national d’études spatiale - CNES) et européenne. A ce titre, elle a effectué deux vols, respectivement à bord de la station spatiale russe MIR en 1996 (mission Cassiopée) et de la Station spatiale internationale –ISS (mission Andromède) en 2001. Membre de l’Agence spatiale Européenne (ESA), elle était la seule femme du corps des astronautes européens jusqu’en 2008.

Claudie Haigneré a été Ministre déléguée à la Recherche et aux nouvelles Technologies de 2002 à 2004 puis aux Affaires européennes de 2004 à 2005.

Elle est membre de la Société Française de Médecine Aéronautique et Spatiale, de l'Académie des technologies, de l'Académie des Sports, de l'International Astronautical Federation, de l'International Academy of Astronautic, de l'Académie de l'Air et de l'Espace et de l’Académie Royale de Belgique. Elle est en outre administrateur de l’école normale supérieure (ENS) de Paris, de Sanofi‐Aventis, de France Telecom, de la Fondation de France, de la Fondation L’Oréal, de la Fondation Lacoste, ainsi que de la Fondation Cgénial.

Elle est également membre du Board de ECSITE (European Network of science centres and museums), du Deutsches museum, et du Conseil stratégique du Mirakan (Tokyo).

Claudie Haigneré a initié et dirigé un ouvrage intitulé Plaidoyer pour réconcilier les sciences et la culture (2010). Elle est également l’auteure d’un ouvrage intitulé Lettre à tous ceux qui aiment l’école (2003) ainsi que de multiples chroniques et articles scientifiques et médicaux.

Claudie Haigneré est aussi férue d’art contemporain (peinture, sculpture), de golf et de lecture. Elle a également pratiqué la gymnastique sportive en compétition.

Grand officier de la Légion d’honneur, chevalier de l’ordre national du Mérite, et titulaire de la médaille de l’Aéronautique, elle a reçu plusieurs distinctions étrangères, russes (ordre de l’amitié des peuples, Ordre du courage personnel et Ordre du mérite dans l’exploration spatiale) et allemande (croix de Commandeur de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne).

Claudie Haigneré a reçu le Prix Grand Siècle en 1996, le Prix Henry Deutsch de la Meurthe en 1998 et le Prix Louise Weiss en 2005. Mariée à l’astronaute Jean-Pierre Haigneré, elle est mère d’une fille, Carla.

Please note that CVs have been provided by the speakers and the European Commission takes no responsibility for their contents.