AVERTISSEMENT JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site font l'objet d'uneclause de non-responsabilitéet d'une déclaration concernant les droits d'auteur
 
Contact   |   Recherche sur EUROPA  
 Pays partenaires NEI et PECO > Réparer les dommages - protéger l'avenir
Retour
Home
Suivant

Réparer les dommages - protéger l'avenir

illustration

L'un des nombreux problèmes qui affectent la région des NEI/PECO est celui de la dégradation de l'environnement. Dans le cadre de plusieurs projets de recherche INCO, des scientifiques s'emploient à mettre au point des outils pour atténuer et réparer les dommages environnementaux imputables aux activités humaines. Les considérations environnementales ne venaient pas en tête des priorités des politiques urbaines et industrielles formulées par les anciens régimes de l'autre côté du Rideau de Fer. Ce désintérêt se traduit aujourd'hui par un héritage grevé de sérieux problèmes, notamment la désertification en Asie centrale et la pollution des terres, des cours d'eau et des lacs par les produits pétroliers ou chimiques, les métaux lourds et les matières radioactives. Ces conséquences affectent des écosystèmes entiers, ainsi que l'état de santé général et le bien-être de la population. Les projets portent sur l'évaluation des dommages et les stratégies d'assainissement et de revalorisation durables.

Hormis la réparation des dommages, les projets INCO visent aussi à développer de meilleures pratiques pour les générations futures dans les domaines qui semblent aujourd'hui relativement préservés. Des efforts considérables sont faits pour soutenir la gestion durable des ressources naturelles dans les régions côtières arctiques. L'objectif est de préserver la biodiversité de l'Arctique grâce à une gestion raisonnée des ressources marines et des écosystèmes, et de protéger la région des menaces de pollution.

Assainissement des problèmes environnementaux

Le lac Issyk-Koul au Kirghizstan compte parmi les bassins intérieurs les plus profonds du monde. Son potentiel touristique représente l'une des rares sources de devises fortes pour la population locale. Malheureusement, la région qui entoure le lac est soumise à de graves menaces environnementales résultant de la pollution causée par les activités agricoles et industrielles, notamment l'exploitation des gisements d'or et d'uranium. Un projet INCO d'évaluation et de pronostic s'intéresse aux changements environnementaux qui affectent l'intégrité et le volume d'eau du lac. Dans le cadre d'une approche pluridisciplinaire, des spécialistes de la géologie, de la physique, et de l'hydrologie s'efforcent d'apporter une information précise sur les niveaux de pollution et les variations du volume d'eau, de même qu'un cadre scientifique en vue d'un assainissement possible.

 

Une réponse mesurée au réchauffement de l'Arctique

La mesure précise des répercussions du réchauffement dû à l'effet de serre sur l'écosystème arctique est une tâche qui s'avère difficile. Néanmoins un projet financé par l'INTAS visant à détecter et à modéliser le réchauffement dans les régions arctique et sub-arctique apporte les éléments d'une meilleure compréhension du phénomène. Des scientifiques de Russie, d'Allemagne et de Norvège ont analysé un certain nombre de facteurs - par des mesures directes et des techniques de télédétection -, notamment la température atmosphérique, le débit des cours d'eau, les données océanographiques et l'épaisseur de la glace, afin de mieux cerner la variabilité climatique de la région. Leur travail de modélisation couvre les derniers siècles écoulés et propose aussi des simulations pour prédire les évolutions climatiques futures.

Retour
Home
Suivant
 Affirmer le rôle international de la recherche communautaire