AVERTISSEMENT JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site font l'objet d'uneclause de non-responsabilitéet d'une déclaration concernant les droits d'auteur
 
Contact   |   Recherche sur EUROPA  
 Pays méditerranéens > Gérer une ressource précieuse et partagée par tous : l'eau
Retour
Home
Suivant

Gérer une ressource précieuse et partagée par tous : l'eau

La Méditerranée est à la croisée des riches cultures antiques et modernes d'Afrique, d'Orient et d'Occident, qui sont autant de liens tendus d'une rive à l'autre de cette mer intérieure. Malgré l'expansion socio-économique née de l'exploitation des richesses culturelles et des beautés naturelles de la région par l'industrie du tourisme, les pays qui bordent la Méditerranée sont aujourd'hui confrontés à des problèmes de durabilité socio-économique et environnementale.

Les causes de ces difficultés sont à la fois anthropiques et naturelles : démographie, mécanismes institutionnels historiques parfois inadaptés aux développements récents, faible volume régional de précipitations et surexploitation des ressources naturelles. Les réserves d'eau douce diminuent et le climat de plus en plus aride affecte la production agricole, ce qui a pour effet de dégrader l'environnement.

Le partenariat euro-méditerranéen, officialisé lors de la conférence de Barcelone en 1995, met l'accent sur la nécessité d'apporter des réponses communes à des défis partagés. Inspiré par les principes de durabilité posés en 1992 par le Sommet de la Terre à Rio, le processus de Barcelone apporte un cadre à la coopération sociale, économique, financière et scientifique entre l'Union européenne et certains pays partenaires méditerranéens - Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Cisjordanie et Bande de Gaza, Syrie, Tunisie et Turquie. La Méditerranée et son littoral doivent être protégés et il faut trouver des solutions durables pour éviter un épuisement des ressources communes.

La coopération internationale dans le domaine de la recherche en Méditerranée vise à mettre des connaissances scientifiques pertinentes et de haut niveau à la disposition de partenariats scientifiques et technologiques qui travaillent en synergie avec d'autres moyens de coopération mobilisés dans le cadre du processus de Barcelone. Il porte actuellement sur cinq domaines d'action stratégiques : la gestion des ressources limitées en eau, la modernisation sociale et économique, la conservation et la valorisation du patrimoine culturel, la santé publique et la lutte contre les maladies, et la durabilité environnementale de la région.

Retour
Home
Suivant
 Affirmer le rôle international de la recherche communautaire