AVERTISSEMENT JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site font l'objet d'uneclause de non-responsabilitéet d'une déclaration concernant les droits d'auteur
 
Contact   |   Recherche sur EUROPA  
 Le monde en développement > Le développement durable - clé de la prospérité
Retour
Home
Suivant

Le développement durable - clé de la prospérité

illustration

Depuis 1983, l'Union européenne a mis à la disposition des pays en développement un programme de coopération scientifique. Axé initialement sur l'agriculture, la santé et l'environnement - thèmes d'intérêt commun à tous les pays en développement -, le programme a mis l'accent sur des solutions durables et respectueuses de l'environnement. Sa conception a évolué au fil des années vers une approche plus interdisciplinaire, avec une participation accrue des chercheurs des pays en développement et une meilleure intégration des facteurs économiques et sociaux.

L'actuel programme INCO-DEV porte particulièrement sur les enjeux du développement planétaire, comme la lutte contre la désertification, la sécurité alimentaire, la réduction des impacts des pratiques de production agro-alimentaire sur l'environnement et la promotion des soins de santé pour tous. Les priorités couvrent la mise en place d'une stratégie politique en faveur du développement durable, la recherche dans le domaine de la société de la connaissance mondiale et des systèmes de peuplement durables - surtout en ce qui concerne les interactions rurales-urbaines. On peut citer parmi d'autres thèmes spécifiques l'approvisionnement en eau potable pour tous, la protection de la végétation et des cours d'eau, et la lutte contre les principales maladies infectieuses (notamment la malaria,la tuberculose et le SIDA).

Les programmes successifs, associant des milliers d'équipes, ont encouragé les scientifiques à créer des réseaux intra- et intercontinentaux pour être en mesure de poursuivre leur collaboration sur une base permanente. Les pays en développement en ont retiré des résultats tangibles, qui ont aussi une valeur ajoutée pour la base de recherche communautaire. La RDT européenne est désormais mieux appréciée et plus accessible dans les PVD.

Retour
Home
Suivant
 Affirmer le rôle international de la recherche communautaire