Navigation path

Objectifs

Les épidémies émergentes sont directement mentionnées dans les objectifs généraux du thème «SantÉ», lequel fait partie du programme spécifique «Coopération»1 :

«Améliorer la Santé des citoyens européens, renforcer la compétitivité et promouvoir la capacité innovante des industries et entreprises européennes spécialisées dans le secteur de la Santé, tout en confrontant les questions de Santé mondiale, dont les épidémies émergentes . L'accent sera mis sur la recherche translationnelle (traduction des découvertes fondamentales en applications cliniques, y compris la validation des résultats expérimentaux), le développement et la validation de nouveaux traitements, les méthodes de promotion et de prévention sanitaire, notamment la promotion de la Santé des enfants, le vieillissement en bonne Santé, les instruments diagnostiques et les technologies médicales, ainsi que les systèmes de soins de Santé durables et efficaces.»

On peut lire la description plus détaillée de ce domaine dans le même document:

«Épidémies émergentes potentiellement nouvelles et réémergentes: l'accent sera mis sur la confrontation des agents pathogènes émergents avec le potentiel de pandémie, y compris les zoonoses (par exemple, le SRAS et la grippe hautement pathogène). Si nécessaire, des dispositions seront prises pour lancer rapidement des activités de recherche collaborative viSant à accélérer le développement de nouveaux diagnostics, médicaments et vaccins pour la prévention, le traitement et le contrôle efficace des états d'urgence résultants de ces maladies infectieuses.»

Nous souhaitons couvrir l'intégralité de la «chaîne de valeur» de la recherche en matière de Santé, de la virologie fondamentale à la recherche translationnelle et clinique, jusqu'aux aspects de Santé publique de ces maladies (ces thèmes feront partie de ce domaine ainsi que du pilier spécifique consacré à la Santé publique du programme).

1Dcision du Conseil relative au programme spcifique Coopration, Journal officiel de l'Union europenne L400/124, 30.12.2006