Navigation path

Maladies infectieuses émergentes et réémergentes

Les maladies émergentes et réémergentes (EID pour Emerging and Re-Emerging Infectious Diseases) sont la preuve la plus flagrante que les maladies infectieuses sont en perpétuelle évolution, en raison de l'interaction entre les agents pathogènes, leurs hôtes et d'autres facteurs environnementaux qui influencent ces derniers. On qualifie ces maladies d'«infections apparues récemment dans une population ou ayant existé dans le passé mais se développant rapidement en termes d'incidence ou d'éventail géographique»1 Il existe une pléthore de nouvelles maladies émergentes dans l'histoire contemporaine, notamment le VIH/sida, les variantes de la maladie de Creutzfeldt-Jacob (vCJD - la version humaine de la «maladie de la vache folle») et le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) ainsi que les maladies réémergentes telles que le virus Chikungunya et la grippe.


La recherche sur les maladies infectieuses émergentes fait partie des programmes-cadres de recherche (PC) de la Commission depuis leur commencement: les projets sur le VIH ont été financés pour la première fois en 1985, dans le cadre du premier PC; l'émergence des vCJD dans le milieu des années 1990 a suscité des efforts de recherche considérables sur les encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) dès le 4e PC et jusqu'à aujourd'hui, dans les programmes portant sur la sécurité alimentaire et la Santé humaine.

[+] Lire plus