Navigation path

Appels à propositions

FP7-HEALTH-2011-single-stage Publié le 20/07/2010 - Échéance: 10 Novembre 2010

FP7-HEALTH-2011-two-stage Publié le 20/07/2010 - Échéance: 13 Octobre 2010

Le 4e appel du 7e PC est clôturé

Appel FP7-INFLUENZA-2010 est clôturé

Le 3ème appel FP7 est clôturé.
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières informations.

2.3.3 Épidémies émergentes potentiellement nouvelles et réémergentes

L'accent sera mis sur la confrontation des pathogènes émergents au potentiel de pandémie. Les résultats de recherche dans ce domaine incluront l'excellence scientifique européenne et prépareront l'Europe à l'éventualité de l'émergence d'épidémies. Pour développer de nouvelles stratégies de contrôle et pour une planification préalable en cas de pandémie, il est indispensable de comprendre les principaux facteurs qui poussent les agents pathogènes de la grippe et zoonotiques à traverser la barrière des espèces et à se propager chez l'homme. Un effort important a été mené sur la dengue, dont la fréquence ne cesse de croître en raison du changement climatique; cet effort fera le point sur les compétences de l'Europe en matière de recherche en vue de développer de nouvelles mesures de contrôle. Enfin, la pandémie de grippe H1N1 de 2009 a montré que l'on sous-estimait largement l'importance des instruments de communication fondés sur les preuves.
Remarque: en fonction des thèmes énoncés ci-dessous, les candidats doivent suivre les règles établies pour la procédure de soumission à une ou deux étapes (consulter également la fiche respective à cet appel dans la section III).


HEALTH.2011.2.3.3-1: Identification des facteurs encourageant l'émergence de pathogènes avec un potentiel de pandémie humaine à partir de pathogènes d'origine zoonotique et de stratégies de prévention connexes. FP7-HEALTH-2011-two-stage.

La recherche interdisciplinaire doit tenter d'identifier les facteurs qui poussent divers pathogènes zoonotiques ayant le potentiel de créer une pandémie humaine à traverser la barrière des espèces et à permettre la transmission d'humain à humain. La recherche devra se concentrer sur la pathogénicité, l'infectivité et la transmissibilité et prendre en compte les facteurs relatifs aux pathogènes et à l'hôte ainsi que les facteurs écologiques dans l'interface homme/animal. La recherche pourra porter sur la grippe mais également inclure d'autres pathogènes zoonotiques. Le projet devrait rassembler les domaines de la médecine humaine et vétérinaire, créer des plateformes de partage d'information sur les pathogènes et inclure une formation de manière à promouvoir les connaissances interdisciplinaires dans ce domaine.

Remarque: la contribution financière de l'UE fait l'objet de restrictions budgétaires, qui seront strictement mises en œuvre en tant que critères officiels d'éligibilité.


Régime de financement: projet en collaboration (projet intégré de grande envergure).
Contribution de la CE par projet: maximum de 12 000 000 €.
Une seule proposition sera sélectionnée.
Impact attendu: la recherche devrait nous permettre de mieux comprendre l'émergence et la transmission des pathogènes ayant un potentiel pandémique et d'améliorer la planification préalable, notamment la modélisation et la prévision, mais également le développement de mesures d'intervention appropriées.

HEALTH.2011.2.3.3-2: Contrôle complet de la dengue dans le contexte de l'évolution du climat. FP7-HEALTH-2011-single-stage.

La recherche doit développer des instruments innovants pour au moins l'un des aspects suivants: un meilleur diagnostic, la surveillance, le développement du traitement, les stratégies de prévention et la vaccination, la prévention et/ou la prévision et la prévention de la propagation de la dengue dans les régions infectées antérieurement (et notamment l'Europe) dans le contexte du changement climatique. La recherche peut également inclure des études sur la pathogenèse sous-jacente relative aux facteurs viraux et de l'hôte qui peuvent prévoir la gravité d'une maladie et préparer le terrain pour le développement de nouveaux vaccins, de composés antiviraux et de programmes de traitement plus ciblés.
Remarque: la contribution financière de l'UE fait l'objet de restrictions budgétaires, qui seront strictement mises en œuvre en tant que critères officiels d'éligibilité.


Régime de financement: action spécifique de coopération internationale (SICA), projet en collaboration (projet de recherche ciblée de petite ou moyenne échelle), régions cibles: Amérique latine et/ou Asie.
Contribution de la CE par projet: maximum de 6 000 000 €.
Une ou plusieurs propositions pourront être sélectionnées.
Impact attendu: de meilleurs instruments, et une meilleure utilisation, pour un contrôle plus complet de la dengue au niveau mondial. La participation des régions cibles relevant des SICA et des PME aux projets aideront à garantir l'innovation et l'exploitation des résultats dans ce domaine/thème. Le degré de cette participation sera pris en compte lors de l'évaluation.

HEALTH.2011.2.3.3-3: Développement d'un lot de communication et du comportement fondé sur les preuves pour répondre aux épidémies majeures. FP7-HEALTH-2011- two-stage.

La recherche doit se concentrer sur la recherche comportementale et sur la façon dont le comportement humain influence la transmission de la maladie, l'acceptation des vaccins et des traitements antiviraux dans la population au sens large, et ce dans une situation de crise. La recherche doit porter sur le développement des méthodes de communication appropriées, notamment au vu des messages et des conseils complexes fondés sur les incertitudes, d'un contexte épidémiologique changeant et du manque d'informations. Il faut accorder une attention particulière aux connaissances et à l'attitude à adopter envers la vaccination pour mieux comprendre le niveau de risque acceptable dans la vaccination par rapport au risque perçu de maladie. Le projet devra développer et tester des stratégies visant à soutenir la prise d'un vaccin avec une attention particulière accordée aux nouvelles stratégies de communication qui devraient aider les professionnels/organismes de santé à engager un dialogue avec des groupes anti vaccination. L'objectif est de développer un projet de recherche intégré portant sur les sciences sociales, les sciences du comportement, la communication, l'expertise média et la société civile.
Remarque: la contribution financière de l'UE fait l'objet de restrictions budgétaires, qui seront strictement mises en œuvre en tant que critères officiels d'éligibilité.


Régime de financement: projets en collaboration (projets de recherche ciblée de petite ou moyenne échelle).
Contribution de la CE par projet: maximum de 2 000 000 €.
Une ou plusieurs propositions pourront être sélectionnées.
Impact attendu: cette recherche pourrait mener à une meilleure préparation en terme de communication pour la prochaine épidémie et minimiser les déviations entre les messages perçus et prévus pendant toute la durée de la pandémie.

Pour plus d'informations