Navigation path

Maladies traitées

La plupart des problèmes de résistance aux médicaments antimicrobiens (AMDR pour antimicrobial drug resistance) sont actuellement liés aux bactéries, qui sont souvent des souches virulentes multirésistantes aux antibiotiques de l'espèce pathogène. Le portefeuille d'AMDR de la DG Recherche concernant la recherche sur les maladies infectieuses porte sur les implications biologiques et médicales de ce phénomène. Le problème d'ADMR est omniprésent dans plusieurs domaines de recherche et de pratique qui s'entrecoupent. C'est pourquoi les projets se concentrent souvent sur les groupes de pathogènes ou de maladies plutôt que sur les entités individuelles.


La recherche épidémiologique, complétée par la génomique bactérienne, identifie les organismes ADMR et détermine leur taux de fréquence et de propagation dans le but de développer des contre-mesures à ces menaces. Les modalités de contrôle et de prévention contre les AMDR comprennent des directives consacrées à la pratique clinique fondée sur les preuves et la gestion des patients, qui dépendent fortement de la recherche clinique sur la résistance aux médicaments au sein des infections communautaires et nosocomiales. Dans une perspective à long terme, le succès de nombreuses modalités de diagnostic et de traitement, notamment la chirurgie avancée et la chimiothérapie, dépend des solutions concrètes au problème de l'AMDR.


La recherche sur l'AMDR, qui comprend la génomique microbienne et humaine et les études cliniques d'observation et d'intervention, se concentre notamment sur le diagnostic et la gestion des infections communautaires des voies respiratoires supérieures et inférieures. Parmi ces infections, citons la pharyngite, la sinusite, l'otite moyenne, la bronchite et la pneumonie, qui constituent la principale cause de demande de soins médicaux. L'utilisation très libre d'antibiotiques pour le traitement de ces maladies est en grande partie responsable de la charge communautaire en matière de consommation d'antibiotiques et contribue largement à l'AMDR parmi les agents pathogènes les plus communs, notamment Streptococcus pneumoniae et Haemophilus influenzae. Comprendre les conséquences épidémiologiques et médicales et l'économie de la santé des pratiques de prescription de divers antibiotiques est essentielle pour adapter au mieux les stratégies de gestion prudente des patients. L'audit sur les antibiotiques, qui correspond à l'évaluation de la prescription individuelle d'antibiotiques, contribue également à soutenir les interventions visant à parer les AMDR.


[+] Lire plus